Forum de la guilde Chevalier*4*Ever.


 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Fanfic Naruto : 7e épisode

Aller en bas 
AuteurMessage
Linking
Sérial Pendu
Sérial Pendu
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2777
Age : 31
Humeur : Pendu à un arbre mort au milieu de Sarosa
Passe-temps : Glandouille - Musique - RP - Manger des beignets
Date d'inscription : 13/01/2006

Caractéristiques
Râce: Shinobi
Caractère: Flemmard, drôle, pervers
Lieu de résidence (IG): Dans un coin sombre de Trigorn

MessageSujet: Fanfic Naruto : 7e épisode   Lun 26 Oct 2009 - 18:05

Chapitre 1 : Prologue

 
 
Deux années ont passé depuis la défaite des derniers représentant de l’Akatsuki. La certitude de ne jamais revoir le moindre manteau noir orné de nuage rouge était ancrée dans la mémoire du monde ninja. Pour autant, la paix n’était pas totale, il restait toujours des poches de résistance de la célèbre organisation un peu partout dans chaque Pays.

Au Pays de l’Herbe, un groupuscule de ninjas inconnus menait une campagne dans ce petit territoire allié au Pays du Feu. Les attaques étaient d’abord de faible ampleur contre de petits convois sans grande importance. Mais la situation devint rapidement alarmante lorsque le village de Kusa fut directement attaqué, mais les forces de Konoha présentes repoussèrent vaillamment les assaillants. Malheureusement, le groupe inconnu n’allait certainement pas en rester là et une première vague de jounins fut envoyée sur place, pour enquêter et tenter de les capturer.
 
 
Chapitre 2 : Une seconde attaque


 
 
-Les renforts arrivent, Iruka ! s’écria Kotetsu posté à l’entrée du village de Kusa.
-Très bien, je vais prévenir Anko.
Pas moins de cinq shinobis arrivèrent de Konoha : Asuma, Shikamaru, Chouji, Tenten et Shino.
-Vous pouvez y aller, Asuma, fit l’unique gardien.
-Asuma Sarutobi, lâcha Anko avec son sourire moqueur, je m’attendait pas à ce que tu fasses parti des renforts.
-Si tu le dis…Le village semble encore en bon état, remarqua-t-il.
-Oui, nous sommes parvenus à les retenir en dehors, mais à la prochaine attaque ils seront sûrement plus nombreux et plus forts.
-Qu’est ce que tu en penses, Shikamaru ? demanda Asuma.
-A première vue, leur objectif est de prendre le contrôle du Pays de l’Herbe et de nous enlever un allié ainsi que les ressources qui proviennent de ce territoire.

Une explosion mis fit à la discussion.
-Qu’est ce que ?
-Ils seraient déjà revenus à la charge ? marmonna Shikamaru.
-Nous sommes attaqués par l’ouest ! s’écria Iruka qui arrivait en courant.
-Allons-y sans plus tarder ! s’écria Anko en se ruant vers une épaisse fumée.
Tout le groupe la suivi sans tarder.

Le combat avait déjà débuté avec les quelques ninjas du village et huit shinobis de Konoha, mais l’ennemi était en surnombre. L’arrivée du groupe de renfort fut néanmoins fracassant.
Une nuée d’insectes arriva dans un bourdonnement effrayant, faisant reculer les shinobis adverses.
~Suiton ! Le Canon Aqueux~
Un puissant jet d’eau transperça le mur d’insectes.
-Allez-y, fit Shikamaru en restant un peu en arrière.

~Manipulation de l’Ombre~
Asuma, Chouji, Kotetsu, Izumo et Anko passèrent à côté du Nara et accompagnèrent l’ombre grandissante.
~Décuplement~
Les bras de Chouji devinrent imposants et il frappa deux ennemis encore distraits par les insectes de Shino.
Une volée de kunaïs fendirent l’air et touchèrent trois adversaires.
Soudain un mur de flammes barra le passage au groupe de Konoha, grillant au passage des centaines d’insectes. Shino rappela ceux encore en vie, estimant avoir subit trop de pertes, puis il se mordit le doigt avant de composer quelques mudras.
~Invocation~

Un scarabé haut de trois mètres et long d’environ dix mètres, apparu dans un grand nuage blanc.
-Tenten, montes avec moi, tu auras une meilleur position dans les airs.
La spécialiste en armes sauta à l’avant de l’immense insecte et pris place aux côtés de Shino. Un grondement indiqua l’envol de la créature invoquée.
-Ton invocation tiendra longtemps ? demanda Tenten.
-Sa carapace est assez solide pour résister à des kunaïs.
-Génial. Je vais pouvoir attaquer sans trop de problèmes.
Elle déroula alors un premier parchemin et entreprit de frapper, la première ligne adverse qui arrivait au contact du groupe de Konoha mené par Asuma.

Deux adversaire furent légèrement touchés mais rapidement battus par Asuma et Izumo.
Seulement c’était sans compter avec l’apparition inopinée d’un serpent géant violet, sans doute le fruit d’une invocation.
Celui-ci dégagea d’un coup de queue rapide, l’insecte volant qui disparu sur le coup.
Tenten chuta d’une hauteur peu commune avant d’être rattrapée par Shino et ses insectes. Tout deux arrivèrent au sol sans dommages, mais l’appui aérien n’était plus d’actualité.

-Rasez-moi ce village et tous ce que vous trouverez !! hurla un homme situé sur la tête du serpent.
~Katon ! La Vague de Flammes~
~Futon ! Le Souffle du Dragon~
Un tsunami de feu apparu, rapidement aidé par une bourrasque extrêmement puissante. C’était une véritable de tempête de flammes qui submergea l’entrée ouest de Kusa.

Chapitre 3 : Contre-attaque

 
 
Plusieurs bâtiments furent touchés et s’embrasèrent, créant un écran de fumée.
-Voilà ma chance, murmura Shikamaru.
Son ombre se fondit avec celle du nuage de fumée.
-J’en ai bloqué trois ! clama-t-il.
-Allons-y Chouji, ordonna Asuma en fonçant dans la fumée.
Anko les suivit sans se faire inviter.
Un grondement indiqua que le shinobi du clan Akimichi avait sans doute atteint une cible avec la puissance qu’on lui connaît.
-Shikamaru, tu arriverais à me dire la position des adversaires que tu as dans ton ombre ? demanda Tenten.
-Y en a un planté au bord du bâtiment sur la droite avec le toit en feu.

Elle lança une série de shurikens avec une homogénéité effarante. Ils se suivaient tous dans le même axe et à la même vitesse. Soudain, Chouji fut éjecté en dehors de la fumée.
-Pas trop de mal Chouji ? s’inquiéta Iruka toujours en arrière des combats.
-Hh…Ça va, je n’ai pas vu le serpent géant arriver et me frapper.
Il se releva et repartit sans broncher en faisant grossir ses bras.
Quelques secousses plus tard, une vague d’eau fut lancée par l’adversaire, balayant les shinobis qui combattaient et éteignant les flammes. Shikamaru s’écarta rapidement pour ne pas être emporté. Seuls Asuma et Anko avaient réagi assez promptement et avaient gardés leur positions. Kotetsu les rejoignit rapidement avec Izumo, Iruka et Tenten.

-Ils sont beaucoup moins nombreux à présent, ricana Anko.
-Pas une seconde à perdre ! Go !! hurla Asuma en chargeant les troupes ennemis.
Tenten commença un tir de couverture avec divers projectiles pointus ou tournoyant. Une nuée d’insectes se joignit à la fête, signant le retour de Shino.
-Le boulet humain !!
Chouji roula à une vitesse prodigieuse en direction d’un ennemi qui composait une série de mudras.
~Doton ! Le Mur de Pierre~

Il tenta de bloquer son assaillant, mais la maigre protection vola en éclat et Chouji écrasa le shinobi ennemi contre un arbre. Un peu plus loin, Asuma, Anko et Iruka, poursuivaient celui qui semblait être le chef de l’assaut.
-Il ne faut pas qu’il nous échappe celui-là.
-Je m’en charge, s’écria Anko.
~La Poigne du Serpent Spectral~
Plusieurs invertébrés verts sortirent de sa manche pour tenter de s’enrouler autour du ninja en fuite. Mais il esquiva tout simplement en prenant de la vitesse. Immédiatement, les deux jounins prirent le même rythme, mais Iruka semblait à bout.
-C’est trop pour moi, je retourne à Kusa ! Bonne chance !
Il fit demi-tour et repartit dans l’autre sens, plus lentement.

-Il en a encore sous la semelle, ça se voit, grommela Anko.
-A mon tour de tenter de l’avoir, fit Asuma en préparant déjà son jutsu.
~Futon ! La Paume de Vent~
Une bourrasque frappa l’ennemi dans le dos, le déséquilibrant.
La jounin retenta alors de le capturer avec ses serpents.
-Ouiii ! Une prise de premier choix ! s’exclama-t-elle comme une enfant.
La joie fut de courte durée, l’ennemi disparaissant dans un nuage blanc.
-Bordel, un clone ! L’enfoiré, si je l’attrape !! hurla Anko en colère.
-Il est trop tard maintenant, tempéra Asuma, il finira par revenir avec une nouvelle armée et nous le capturerons à ce moment là.
-Je me demande d’où ils viennent tous ces shinobis. C’est la deuxième attaque de ce genre en peu de temps. Pourtant le Pays de l’Herbe n’est pas très peuplé, marmonna l’ancienne disciple d’Orochimaru.
-Il n’est pas difficile de trouver du ‘personnel’, quelque soit le Pays. Bon retournons au village, réparer les dégâts causés par l’attaque.
Les deux jounins rebroussèrent chemin pour se diriger vers Kusa.

_________________


Link & gégé, brothers for the life.

Flem-style, un art de vivre...reposant
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Linking
Sérial Pendu
Sérial Pendu
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2777
Age : 31
Humeur : Pendu à un arbre mort au milieu de Sarosa
Passe-temps : Glandouille - Musique - RP - Manger des beignets
Date d'inscription : 13/01/2006

Caractéristiques
Râce: Shinobi
Caractère: Flemmard, drôle, pervers
Lieu de résidence (IG): Dans un coin sombre de Trigorn

MessageSujet: Re: Fanfic Naruto : 7e épisode   Jeu 29 Oct 2009 - 15:01

Chapitre 4 : De grandes inquiétudes

 
 
Quelques jours plus tard, dans le bureau de l’Hokage.
-La situation à Kusa s’est encore aggravée, commença Asuma, lors de notre arrivée, l’ennemi a ré-attaqué le village et les dommages sont assez conséquents.
-Le Pays de l’Herbe n’est pas très grand, mais il a son importance vis à vis de Konoha, marmonna Rokudaime, si jamais Kusa devait tomber, cela serait une perte non négligeable. A combien estimez-vous le nombre de ninjas sur place ?
-Peut-être une soixantaine et une vingtaine des nôtres, répondit Anko.
-Malheureusement, cela reste assez peu et je ne peux pas envoyer de nouveaux renforts sans que cela ne nuise à la sécurité de Konoha ou de nos autres alliés. Il va falloir tenir avec ce que vous avez là bas.
-Je comprend bien, assura Asuma.
-Si jamais, vous parvenez à avoir des informations sur une future attaque et que vous avez besoin de renforts, je pourrai en envoyer. Seulement il vous faudra agir vite pour éliminer la menace que représente cette armée inconnue, prévint Sakura, vous pouvez y aller.

Les deux jounins disparurent rapidement tandis que Shizune entrait :
-Quelles sont les nouvelles ?
-Pas très bonnes. L’ennemi a encore frappé à Kusa et il y a eu des dommages. Malheureusement, je ne peux pas faire beaucoup plus pour les soutenir. Depuis la guerre contre l’Akatsuki, nous n’avons pas encore retrouvé l’essentiel de nos troupes.
-C’est vrai et vu le nombre de Pays qui nous demandent un soutient militaire, la protection du village est mineure. Tu as déjà essayé de voir avec le Kazekage ?
-Oui, mais ils ne sont pas mieux lotis que nous, grommela l’Hokage, je ne peux pas les forcer à se mettre trop à découvert.

Shizune se mit à réfléchir un moment :
-On pourrait garder les Forces Spéciales uniquement pour la protection du village. Cela permettrais d’envoyer plus de troupes à l’extérieur.
-L’inverse serait tout aussi valable. Le tout est une question d’équilibre. Et puis il y a autre chose qui me tracasse. C’est ce rapport venant de Jiraya-sama sur la situation du village de la Pluie.
Shizune prit le document et jeta un œil attentif à l’intérieur.

-Mais, ils ne comptent tout de même pas…
-Je ne crains que si. J’ai déjà envoyé un message pour le Kazekage. Selon Jiraya, Ame se prépare à combattre, mais nous ne savons pas encore qui est visé et surtout, qui mène cette campagne. Jiraya-sama est repartit enquêter plus profondément. Nous ne pouvons qu’attendre son retour pour en savoir un peu plus. Quoiqu’il en soit, je pense qu’appeler Naruto et Hinata pour nous aider est pour le moment la seule chose à faire.
-Tu en es sûre ? Leur présence ne me semble pas si nécessaire, assura Shizune.
-Je préfère ne prendre aucun risque, fit Sakura avec un air soucieux, ça n’en a pas l’air, mais la situation de Konoha n’est pas si enviable. Nous restons vulnérable, bien plus qu’il y a sept ans.
-Sinon je fais comment pour avertir Naruto ? demanda Shizune.
-Heu, hé bien Uchiha-sama s’en chargera personnellement dès qu’il sera revenu de mission.
-Très bien, je te laisse.
La brune sortit du bureau, Tonton toujours niché dans ses bras.
 
 
Chapitre 5 : Un, puis deux, puis trois

 
 
L’après-midi même, deux personnes étaient présentes dans ce même bureau.
-Sasuke-kun, j’ai une mission un peu particulière pour toi.
-Particulière ?
-Oui, il s’agit simplement d’aller informer Naruto et Hinata, de ce qui se trame et de leur demander de venir.
-Je ne sais pas si dit comme ça il comprendra, marmonna l’Uchiha.
-Hé bien si il faut, dis lui que je lui fracasserai le crâne si il ne se magne pas.
-Dis papa, fit Tomaru jusqu'à alors très discret, est ce que tu vas aller voir Mitsuko ?
-Mitsuko ? s’étonna Sasuke.
-La fille à Naruto, répondit Sakura en souriant.
-Ah oui, je l’avais déjà oubliée.
-Papa, tu veux bien m’emmener avec toi ? demanda Tomaru.
-Ah…Mais pourquoi ? demanda Sasuke pour le moins perturbé.
-Hé bien…ça n’a pas l’air d’une mission dangereuse et je voudrais bien y aller.
-Ce n’est pas parce que ça n’en a pas l’air, qu’il n’y aura aucun danger. Tu es encore un peu jeune pour t’aventurer dehors, même sous ma surveillance.

Une petite explosion fit sursauter la petite famille. Au milieu d’un nuage blanc, un ninja avec un masque apparu :
-Je peux vous accompagner si vous le voulez, Sasuke-sempai. Moi aussi j’aimerai rencontrer ce Naruto dont j’entend tellement parler.
-Keitaro…c’est une mission basique, je n’ai pas besoin de protection, marmonna l’Uchiha d’un air sévère.
-Je pensais plutôt à la protection de votre héritier.
-Je ne sais si c’est vraiment une bonne idée tout ce remue ménage pour quelque chose d’aussi simple que cette mission, grommela Sakura.
-Ce serait un honneur pour moi de rencontrer celui qui fut l’équipier de mon Sempai et de notre Hokage et qui a porté pendant de nombreuses années, l’esprit le plus maléfique que le monde connaisse.
-…et aussi le plus grand abruti que je n’ai jamais connu, ajouta Rokudaime.
-Heu…que voulez-vous dire par là ? demanda Keitaro un peu surpris.
-Tu verras bien par toi-même, lâcha Sasuke.
-Merci Sempai.
-Au fait Keitaro…
-Je vous écoute maître.
-Tu pourras enlever ce masque lors de la mission. Il est inutile d’attirer l’attention sur vous ainsi.
-Alors je viens aussi ? demanda à nouveau Tomaru.
-Je t’expliquerai ça à la maison fiston.
-Oui…

L’enfant sortit du bureau, pas franchement heureux de la réponse qu’il eu reçu.
-Vous auriez pu le lui dire Sempai, il aurait été content, remarqua Keitaro.
-Si tu pouvais garder tes conseils sur comment élever un enfant pour toi, grogna Sasuke.
-Faut pas vous énerver, je disais ça pour être gentil, s’excusa le ninja masqué.
-Vous pouvez disposer, j’ai encore pas mal de boulot pour la journée, fit Sakura.
Keitaro fit une brève révérence et disparu aussi vite qu’il était apparu. Sasuke embrassa rapidement sa compagne et s’éclipsa lui aussi du bureau.
 
 
Chapitre 6 : De Konoha à Oto

 
 
Dès le lendemain, les deux ‘ambassadeurs’ pour Oto et Tomaru étaient prêt au départ.
-Je suis paré, Sasuke-sempai, fit Keitaro en rangeant son masque d’Anbu.
-Aller Tomaru, monte sur moi.
-oui, p’pa, fit l’enfant en plaçant ses jambes autour du cou de Sasuke.
-En route Keitaro !
Sans son masque, l’équipier secret de l’Uchiha avait des cheveux bruns un peu hérissés tout autour de la tête, des yeux pétillants et un léger sourire en toute circonstance. L’ensemble lui donnant un air joueur et un peu sauvage.

Le premier des trois jours de voyage se passa sans encombres.
Mais dès le deuxième, un petit problème survint à l’approche de l’a frontière du Pays du Riz.
Un groupe de brigands barra le chemin des deux shinobis.
-Personne ne passe sans payer !! hurla un homme parmi la vingtaine présents autour de Sasuke, Tomaru et Keitaro.
-Keitaro, je te confie Tomaru. Prenez la fuite sans risques, je m’occupe d’eux, ordonna Sasuke.
-Comme vous voulez sempai, répondit l’anbu en prenant Tomaru avec lui.
-Tuer-le !! brailla un autre homme en voyant l’une de leur proie se faire la malle.
Cinq brigands bondirent à la poursuite de Keitaro, lorsque…
~Katon ! Le Feu du Dragon~
Un puissant jet de flammes s’abattit sur les brigands partant en poursuite.
-Vous ne faites pas le poids, fit Sasuke en composant de nouveaux mudras.
~Chidori Tsurugi~
Son bras devint une longue épée d’électricité.
-C’est quoi ça ?! demanda un assaillant très surpris.

Mais avant qu’une réponse n’ait pu être donnée, Sasuke transperça chacun des ennemis avec son bras en l’espace de cinq secondes.
Tout ce qui fut visible, c’est la traînée lumineuse zigzagant au milieu de la végétation.
Après ce bref combat, Sasuke rejoignit Keitaro et Tomaru qui étaient un peu plus loin.
La fin de la deuxième journée de voyage fut calme et tranquille. Les trois voyageurs s’arrêtèrent peu après la frontière pour passer une seconde nuit sous une tente.
 
Le Soleil était déjà bien haut quand la petite équipe arriva enfin aux abords du village d’Oto.
-On est arrivé p’pa ? demanda Tomaru à nouveau perché sur son père.
-Oui, nous y sommes…Oto. Bon, allons voir Naruto sans tarder, ordonna Sasuke en s’élançant vers la droite, suivi de Keitaro.
Cinq minutes plus tard, ils arrivèrent devant une maison un peu à l’extérieur du village et à proximité de la forêt.
Un adulte et un enfant étaient visible près de la baraque et semblaient très concentrés.
-C’est lui ? demanda Keitaro.
-Oui avec sa fille, répondit doucement l’Uchiha.
-Mitsuko…murmura Tomaru avec un petit sourire.
Sasuke déposa son fils à terre.
-Bien allons-y.
Il s’avança en marchant, suivi de Tomaru et Keitaro.

_________________


Link & gégé, brothers for the life.

Flem-style, un art de vivre...reposant
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Linking
Sérial Pendu
Sérial Pendu
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2777
Age : 31
Humeur : Pendu à un arbre mort au milieu de Sarosa
Passe-temps : Glandouille - Musique - RP - Manger des beignets
Date d'inscription : 13/01/2006

Caractéristiques
Râce: Shinobi
Caractère: Flemmard, drôle, pervers
Lieu de résidence (IG): Dans un coin sombre de Trigorn

MessageSujet: Re: Fanfic Naruto : 7e épisode   Mer 4 Nov 2009 - 12:31

Chapitre 7 : Heureuse rencontre

 
 
-Aller Mitsuko, attaques-moi encore une fois, encouragea Naruto.
La jeune blonde âgée de sept ans se lança à l’attaque, malgré la fatigue. Son Byakuugan activé lui permettant de voir les coups normalement invisibles, mais elle n’était pas encore assez rapide pour tenter quelque chose. Son père parvint à la repousser sans lui faire mal.
-Bon, je crois que c’est bon pour aujourd’hui, fit Naruto en sentant une présence, tu peux aller prendre une bonne douche.

La jeune fille s’exécuta sans broncher et rentra dans la maison. Quelques mètres plus loin, deux adultes et un enfant approchaient. Le blond reconnu aisément Sasuke et Tomaru, mais pas le troisième.
-Voyez-vous qui voilà, le grand frimeur en personne ! plaisanta le blond en arrivant devant son meilleur rival.
-Bah voyons, grommela l’Uchiha peu enclin à la rigolade.
-Heu…c’est qui celui-là ? murmura Naruto d’un air suspicieux.
-Keitaro, répondit le concerné, Je fais équipe avec Sasuke. Très heureux de pouvoir enfin te rencontrer, Uzumaki-dono.
-Appelles-moi juste Naruto. Bon, je vous offre un truc à grignoter ?
-Si tu insistes, accorda Sasuke.
Le blond emmena les visiteurs à l’intérieur de la maison. Tout le monde s’installa dans ce qui s’apparenterai à une salle à manger. Pièce assez vaste, une grande table, huit chaises autour de celle-ci et un peu de décoration.

Naruto revint avec quelques bricoles à boire et à manger, puis s’installa lui aussi.
-Hinata n’est pas là ?
-Nan, elle est partie au village, mais elle ne devrait pas trop tarder. Bref, qu’est ce qui se passe de si grave à Konoha pour que Sakura demande notre aide ?
-En résumé, Kusa a été attaqué à de nombreuses reprises et risque d’être perdu par nos forces au profit d’une organisation encore inconnue. Le problème c’est surtout le manque de ninjas pour aider Kusa et garder un niveau de sécurité convenable pour Konoha.
-La situation est vraiment si critique que ça ? s’étonna Naruto.
-Apparemment. De plus, Jiraya-sama a signalé des activités suspectes pouvant annoncer une prochaine guerre venant d’Ame. Là aussi nous ne savons pas encore qui est à l’origine de ce mouvement. A mon avis, les deux actions ne sont sûrement pas dues au hasard et Konoha risque d’être à nouveau la cible d’un ennemi non-identifié et certainement très puissant et influent. Sakura a donc demander à ce que toi et Hinata reveniez à Konoha pour nous aider.
-Vous avez demandé à Gaara de vous aider ?
-Oui, mais Suna n’est pas franchement au top. Il semble que malgré notre alliance, nous soyons très vulnérables et tout ces mauvais évènements tombent au plus mal.

Naruto resta un instant en pleine réflexion, lorsque Mitsuko arriva, les cheveux encore humides. La première personne qu’elle aperçu fut :
-Tomaru !!
Elle couru pour enlacer son ami Uchiha.
-Je suis contente de te voir ! Mais tu es toujours aussi timide !
Le fils de Sasuke ne pouvait cacher sa gêne, son visage virant au rose.
-Mitsuko, n’oublie pas les autres invités, ironisa Naruto.
La petite blonde s’exécuta en souriant :
-Enchantée de vous rencontrer, monsieur, fit-elle devant Keitaro.
Elle se dirigea ensuite près de Sasuke :
-Bonjour à vous, Uchiha-sama.
Après elle retourna aux côtés de Tomaru, aussi rayonnante que le Soleil.
-Bon, je crois que nous n’avons pas trop le choix. Dès que Hinata sera de retour, nous nous mettrons en route pour Konoha, annonça Naruto.
-On va à Konoha ?! s’écria Mitsuko.
-Oui, dès que ta mère sera rentrée.
-Chouette !!
Elle leva les bras en l’air, joyeuse à l’idée de retourner au village de la Feuille.
 
 
Chapitre 8 : Départ pour Konoha

 
 
-Naruto-kun ?
-Ah te voilà Hinata-chan ! s’écria le blond en allant l’embrasser.
-Bonjour Sasuke, fit poliment la Hyuuga, et ce monsieur est ?
-Keitaro, répondit l’Anbu, honoré de vous rencontrer.
-De même.
Elle déposa quelques sacs par terre.
-Que se passe-t-il de grave ?
-Je t’expliquerai en chemin ma chérie. Nous partons pour Konoha sans plus tarder !
-Heu…oui, d’accord. Je vais aller me préparer, annonça-t-elle en montant les escaliers.
-Prépares-toi aussi Mitsuko, fit Naruto en se levant.
-Oui p’pa !
La blonde fila aussitôt à l’étage, excitée comme une puce.
-Bon, nous allons vous attendre dehors, annonça Sasuke en se levant.
Tomaru se joignit à son père, tandis que Keitaro sortait en dernier.
-Konoha nous voilà ! s’écria Naruto pour lui-même.
 
En l’espace de dix minutes, la famille Uzumaki était prête au voyage.
-En roooouuuute !! brailla le blond avec son engouement habituel.
-Quel boulet, commenta discrètement Sasuke, portant toujours Tomaru sur ses épaules.
Mitsuko était portée uniquement par ses jambes, son père jugeant bon de la laisser se déplacer d’elle même.
Et dès le premier bond vers les arbres, le jeune blonde se plaça aux côtés de son père qui menait le groupe, sans doute l’habitude de se balader ensemble dans la forêt. Pourtant, au bout d’une heure, elle semblait être au bout de ses forces et Naruto fut ‘contraint’ de la porter elle aussi sur ses épaules.

Lorsque la nuit arriva, toute la troupe s’arrêta dans une clairière au milieu des arbres et des buissons.
-Ce soir, c’est moi qui fait le repas, fit le blond en commençant déjà les préparatifs.
-Tu es sûr Naruto-kun ? demanda Hinata un peu inquiète.
-Oui, tout ira bien cette fois-ci.
-Cette fois-ci ? s’étonna Keitaro.
-Juste un petit accident à l’époque, expliqua vaguement Naruto.

Dans un petit coin près du feu, Mitsuko et Tomaru discutaient sans bruit.
-Alors tu t’entraînes toujours avec Kiba-sensei ? demanda la petite blonde.
-Oui…mais nous ne sommes pas assez fort pour être genins.
-Ah. Papa dit que je suis assez forte pour devenir genin, mais chez nous il n’y a pas d’école ou de trucs de ninjas, donc c’est mes parents qui m’apprennent tout.
-Tu as de la chance. Je voudrais bien que mes parents m’apprennent quelque chose aussi, mais ils sont toujours occupés, fit Tomaru d’un air triste.
-Hé bien, quand j’y pense, j’apprend juste à me battre, lancer des kunaïs et des shurikens et aussi contrôler mon Byakuugan.
-Nous c’est à peu près pareil, sauf que je n’ai pas de Byakuugan.
-Ah bah il n’y a pas vraiment de différences en fait, s’étonna Mitsuko, pourtant, mon père fait des trucs géants…avec du vent je crois, mais il ne m’apprend rien de tout ça.
-Les enfants ! Le repas est prêt ! annonça Naruto avec un grand sourire.
Les deux jeunes ninjas prirent place aux côtés des adultes pour apprécier le repas préparé par Naruto.
 
 
Chapitre 9 : Un autre contre-temps

 
 
Dès le lendemain, le voyage repris à un rythme soutenu, Naruto et Sasuke portant chacun leur progéniture. Le matin, ils franchirent la frontière pour entrer au Pays du Feu.
En guise d’entraînement, Mitsuko avait activé son Byakuugan, lorsque :
-Je vois des gens devant nous !
-Des ninjas ? demanda aussitôt Naruto.
-Heu…je ne sais pas trop, on dirait qu’ils parlent entre eux.
~Byakuugan~
Hinata jugea par elle-même.

-Ils n’ont pas de bandeaux, par contre ils ont l’équipement ninja.
-Vous voulez que j’aille voir ce qui se passe ? demanda Keitaro.
-Ce n’est pas nécessaire, nous pouvons les contourner…Attendez, ils viennent vers nous, s’écria Hinata.
-Ils veulent nous tuer ? murmura Tomaru, un peu inquiet.
-Ne t’en fait, assura Sasuke, ils ne sont même pas du niveau chuunin.
-Vous êtes généreux Sempai, moi je leur donnerai même pas le rang de genin, ironisa Keitaro.
-Dis papa, je pourrai me battre aussi ? demanda Mitsuko.
-Te battre ? s’étonna Naruto, je ne sais pas si…
-Hors de question ! s’écria Hinata, tu es trop jeune !
-On verra bien. Si jamais ça tourne dans le mauvais sens j’interviendrai.
-Naruto-kun ! Elle n’a que sept ans !
-Et elle est tout aussi douée que moi lorsque j’en avais treize et je m’en suis toujours sorti.
-Tout ça m’a donné une super idée, coupa Keitaro, nous avons qu’a tous nous métamorphoser en enfant et leur mettre une raclée.
Tout le monde regarda l’Anbu avec une expression de surprise ou d’incompréhension.
-N’importe quoi…murmura Sasuke avec un air dépité.
-Moi je trouve que c’est un bon plan. Ça devrait me rappeler quand j’étais jeune.
Hinata poussa un soupir, et se résigna à laisser Naruto mener sa fille au combat.
 
Un peu plus loin, les ninjas inconnus avançaient sans s’attendre à ce qui allait suivre.
Trois enfants de même pas dix ans apparurent à une dizaine de mètres devant eux.
-Bonjour tout le monde, fit Naruto en agitant la main, tout sourire.
-Des gamins ? s’étonna l’un des ninjas.
-Wouah ! Vous êtes ninjas ? demanda Keitaro lui aussi rajeunis et d’un air faussement étonné.
-Hé ouais, répondit un autre inconnu en gonflant le torse, nous sommes de puissants shinobis.
-Arrêtes de faire l’andouille Tokaro. Aller, on a pas de temps à perdre avec des gosses.
-Vous avez peur de nous ? se moqua le blond en les pointant du doigt.
-Hahahaha !! Très drôle les mioches ! Si vous croyez que vous nous faites peur avec vos grands airs, martela le gros lourdaud du groupe, allez retourner chez vos mamans et jouer à la poupée.
-Hilarant, ironisa Naruto, Keitaro, Mitsuko, c’est le moment !
~Multiclonage~
~Multiclonage~
~Clone de Foudre~

Il y avait désormais, dix Naruto, dix Mitsuko et cinq Keitaro, prêts à en découdre avec les quatre adversaires.
-Des clones ?!
-En avaaannnt !! aboya Naruto en se jetant vers l’ennemi.
Les clones suivirent rapidement le mouvement d’attaque. Le groupe de blonds frappa les quatre bandits en de simples coups de poings.
L’un des brigands fut emporté dans un combo.
~Naruto Fury~
Quatre clones l’envoyèrent en l’air, tandis qu’un cinquième le frappa violemment sur le crâne, le faisant retomber lourdement au sol.
Pendant ce temps, Keitaro se chargea d’un autre ennemi, ses clones explosant volontairement, libérant quelques décharges électriques qui suffirent à faire capituler l’adversaire.

Le dernier combattant encore debout, fut attaqué par Mitsuko et son groupe de clone avec le Juuken. Aidée du byakuugan, elle paralysa aisément les flux de chakra de son adversaire qui tomba au sol, incapable de faire le moindre mouvement.
-Ouais ! Trop facile ! s’écria la blonde tandis que tous les clones s’évaporaient.
Naruto et Keitaro reprirent leur forme normale.
-Ce n’était même pas un plaisir de les battre, marmonna ce dernier.
-En tout cas t’avais raison. Ils ne sont même pas du niveau de genin.
Sasuke et Hinata sortirent de leur cachette.
-Bon, si cette mascarade est finie, on pourrait peut-être rentrer à Konoha, grommela l’Uchiha, visiblement désespéré après la brève bataille, digne d’un cirque.
Hinata quand a elle, fut visiblement soulagée que sa fille n’ai eu aucun soucis.
Tout le groupe quitta la zone une minute plus tard, Konoha n’étant qu’a une journée de voyage.

_________________


Link & gégé, brothers for the life.

Flem-style, un art de vivre...reposant
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Linking
Sérial Pendu
Sérial Pendu
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2777
Age : 31
Humeur : Pendu à un arbre mort au milieu de Sarosa
Passe-temps : Glandouille - Musique - RP - Manger des beignets
Date d'inscription : 13/01/2006

Caractéristiques
Râce: Shinobi
Caractère: Flemmard, drôle, pervers
Lieu de résidence (IG): Dans un coin sombre de Trigorn

MessageSujet: Re: Fanfic Naruto : 7e épisode   Lun 16 Nov 2009 - 17:53

Chapitre 10 : Arrivée remarquée


 
 
-Ahh ! Konoha nous voilà enfin ! s’exclama Naruto en levant le poing.
-…idiot…murmura Sasuke de plus en plus exaspéré par un comportement si enfantin pour un ninja de vingt-cinq ans.
-Ouaiiiis !! renchérit Mitsuko visiblement de bonne humeur.
Tomaru, Hinata et Keitaro restèrent silencieux.
-Bien ! Direction Ichiraku ! Je meurs d’envie de manger de bonnes nouilles !!
Naruto se rua dans le village à grande vitesse, soulevant un nuage de poussière et des contestations des passants recevant le tout en pleine figure.
-Papa !! Attends-moi !!
Mitsuko se lança à la poursuite de son père par petits bonds.

-Heu…je…je crois que je devrais aller avec eux, bredouilla Hinata.
-Nan, il faudrait qu’on aille voir Sakura tout de suite, coupa sèchement Sasuke.
-Comme tu veux…allons-y.
-Bien, je vous laisse ! fit soudainement Keitaro en partant soudainement sur la gauche.
-Ah…Qu’est ce qui lui arrive ? s’interrogea la Hyuuga ne sachant plus trop où regarder et quoi faire.
-Aucune idée, marmonna Sasuke, ne perdons pas une seconde de plus.
Il marcha mollement vers les visages de pierres surplombant Konoha et le temple du Hokage.
Hinata le suivis silencieusement, ne sachant quoi dire avec l’Uchiha, lorsqu’un individu avec une veste de jounin arriva devant eux.
__________________________________________________________________________
 
Chez Ichiraku, un seul client mangeait son bol sans un mot lorsque…
-FAITES PLACE !!! J’AI TROP FAIM !!!
Une fusée avec des cheveux blonds se rua dans le mini-restaurant, soulevant une petite bourrasque de vent.
-Bonjour chef !! s’écria le blond tout sourire.
-Qu’est ce que…Ahahh ! Naruto ! Bon sang de bonsoir, voilà une sacrée bonne surprise ! fit Teuchi avec sa louche dans la main.
-Dis-donc, tu pourrais faire moins de bruit ? grommela le client déjà installé.
-Uh ?…Oh ! Iruka-sensei ! Je suis content de vous voir ! s’exclama le blond en reconnaissant son professeur à l’académie.

-Malgré les années tu es toujours aussi impatient de manger les nouilles d’Ichiraku.
-Ah ça oui ! Surtout qu’en plus, je viens bien rarement ici.
-Papa !!
-Ah c’est toi Mitsuko ? s’étonna le blond en voyant sa fille complètement essoufflée, mais qu’est ce que tu fais là ?
-Hé bien, je voudrais aussi un bol de nouilles, s’il te plait.
-C’est ta fille ? demande Iruka très surpris.
-Oui et je peux vous assurer qu’elle est déjà très forte.
-En tout cas, elle est semble en pleine forme.
-Chef, un deuxième bol pour ma fille !
-Bien compris ! répondit Teuchi en versant déjà le contenu du premier bol.

Après de brefs instants d’attente, il déposa un bol tout chaud devant Naruto et un autre pour Mitsuko.
-Tiens, je t’ai mis une grosse ration pour ton passage à Konoha, Naruto.
-Merci ! Vous n’étiez pas obligé ! Bon appétit !!
-Bon appétit ! ajouta la petite blonde.
-Bon…
Mais le blond avait déjà mis trois bouchées de nouilles dans sa bouche. Mitsuko avait également attaqué le sien avec envie.
-…appétit…
Iruka constata qu’il venait de finir le sien. Il esquissa un sourire.
-Alors qu’est ce qui t’amène au bercail ?
-Mmff !! Hé bien…Pour vous répondre Iruka-sensei ! C’est Sakura qui m’a demandé de venir vous aider. Il y aurait des problèmes avec Kusa et Ame.
-Ah ça…J’ai moi-même été confronté à l’un de ces problèmes.
-Mh…vous avez l’air plutôt en forme.
-Oui, je n’ai pas été directement impliqué, mais je n’aurais peut-être pas autant de chance la prochaine fois, marmonna Iruka.

-La prochaine fois ?
-Oui, je retourne pour Kusa dès demain avec les troupes de renforts, dont Asuma-san et Shikamaru.
-Bah, tout iras bien si Shikamaru est avec vous. Il concoctera un plan infaillible pour battre l’adversaire quoiqu’il se passe, fit Naruto avec une assurance bien de chez lui.
-Tu as sans doute raison…Bien, je vais aller faire un tour à l’académie, histoire de me changer un peu les idées. J’espère te revoir avant que tu ne repartes pour Oto.
-Oui, ça me ferai aussi plaisir de vous raconter tous mes exploits !
Iruka s’éclipsa, le sourire aux lèvres. Naruto quand à lui, termina son bol rapidement avant d’aller gambader dans le village avec sa fille.
 
 
Chapitre 11 : Différentes missions


 
 
-Hey, bonjour Sasuke.
-Salut…
-Bonjour, fit Hinata en se demandant qui pouvait être ce personnage souriant devant elle.
-Ah mais je te reconnais, Hinata-san. Content de te revoir à Konoha.
-Heu…merci…Mais, je ne me souviens pas vous avoir vu au village auparavant.
-Ah évidemment, cela fait déjà deux ans. Je me nomme Konochy Hachimada.
-Vous voulez aussi du thé ? grommela l’Uchiha, aller allons voir Sakura, j’en ai plus qu’assez de cette perte de temps.
-Ok ok, je vais vous laisser, j’espère te revoir en de meilleures circonstances, fit Konochy en prenant un chemin différent, mais toujours souriant.
 
A leur arrivée devant le bureau, c’est Shizune qui fut la première surprise :
-Ah déjà de retour Sasuke ?!
-Mmh…
-Et Naruto ?
-Il est parti manger des ramens, répondit la Hyuuga.
-Merci Hinata…Ahh ! Mais je n’avais même pas remarqué que c’était toi ! Entrez donc, Sakura vous attend impatiemment, fit Shizune en ouvrant la porte.
Tout le monde entra dans le vaste bureau.
-Ah te revoilà, Sasuke.
-Bonjour, Sakura, fit Hinata toujours un peu intimidée avec les retrouvailles.
-Naruto n’est pas avec vous ?
-Non, il est chez Ichiraku.
-…Évidemment…Bon, je suppose que Sasuke vous a déjà parlé de la raison de votre venue.
Hinata hocha la tête positivement.

-Les dernières nouvelles sont donc : des mouvements suspects à Ame. Jiraya-sama est sur ce cas là, avec l’efficacité qu’on lui connaît désormais. Sinon pour Kusa, les renforts vont repartir là-bas afin d’y assurer une sécurité convenable. Je compte t‘y envoyer Sasuke avec Naruto. Vous ferez équipe avec Shikamaru afin d’enquêter sur ce groupuscule totalement inconnu.
-Si tu le dis, marmonna Sasuke avec neutralité.
-Pour toi Hinata, j’ai une autre mission. Des shinobis suspects ont été aperçu au bord de la mer, près du Pays de l’Eau. Tu accompagneras l’équipe de Neji pour d’efficaces recherches et tes excellentes capacités au combat. Shino sera également de la partie tout comme Ino, au cas où.
-Bien compris, je ferais de mon mieux.
-Informez Naruto de sa mission au plus tôt, les troupes partant dès demain pour Kusa, ordonna calmement Sakura avec une assurance digne de Tsunade, vous pouvez disposer.

Hinata salua brièvement Sakura et sortit derrière Sasuke. Seule Shizune resta dans le bureau. Elle prit un air grave, presque triste.
-Sakura, j’ai une nouvelle très inquiétante.
-De quoi s’agit-il ?
-C’est Tsunade-sama, elle ne va pas très bien et…je ne crains que le moment soit venu pour elle.
La seconde élève de la Sannin se leva brusquement, posant brutalement les mains sur le bureau :
-Tu veux dire…qu’elle va…
-Je redoute le pire…
-Où est-elle ?!
-En salle d’examen, peut-être plus pour très longtemps.
-Allons-y !
Sakura et Shizune sortirent au pas de course en direction de l’hôpital de Konoha.
 
 
Chapitre 12 : Le fin d’un Sannin


 
 
A leur arrivée à l’hôpital, une femme à forte poitrine sortait d’un pas lent de la salle d’examen, la tête baissée, ses cheveux blonds un peu pâles, cachant son visage.
-Tsunade-sama ! s’écria Shizune, est-ce que ça va ?
-Sensei !
Les deux apprenties de Tsunade s’arrêtèrent et la Sannin releva lentement la tête, révélant un visage tout autre de celui qu’elle avait habituellement. Un visage rempli de rides hideuses. Un sourire vieillot pris place sur cette façade inhabituelle.

-C’est bientôt terminé, fit Tsunade d’une voix étonnement rauque, presque éteinte, me voilà arrivée aux frontières des deux mondes.
-Non ! Pas maintenant ! s’écria Sakura déjà en larmes.
-Tôt ou tard cet événement serait survenu. Notre destin est de mourir, seule la manière diffère souvent. Pour moi, c’est maintenant et personne ne peut y faire.
-Sensei, vous ne pouvez pas ! Le village a encore besoin de vous ! implora Rokudaime.
-Sakura…tu n’as pas à t’inquiéter pour le village. Tu as hérité de ma volonté et je suis sûre que tu continueras ton rôle avec le même panache que ces sept premières années. Tu fais partie d’une génération très talentueuse. Ne gâche pas cela pour moi, utilises-le plutôt pour ceux qui viendront un jour te remplacer.
-Mais…
-Elle a raison Sakura, coupa Shizune elle aussi avec un ruisseau de larmes sur ses joues, notre devoir est d’aider la future génération à nous surpasser comme nous avons su le faire par rapport à Tsunade.

Rokudaime baissa la tête, les souvenirs de son entraînement avec Tsunade revenant à la surface. Son apprentissage du ninjutsu médical long et fastidieux ou ses combats d’entraînement afin d’adopter le style tout en puissance de la Sannin.
Plus de deux ans d’entraînement et d’une complicité certaine sans compter un grand respect mutuel.
-Sakura, tu ne dois pas te laisser prendre par la tristesse. La mort fait partie de la vie de chacun d’entre-nous. Personne ne peut y échapper. Il faut t’y faire.
-Oui…sensei.
Elle se retourna et sortit de l’hôpital, refusant de croire à cet événement inattendu.

Elle se mit à courir, courir, sans savoir où elle allait. La pensée de perdre la personne lui ayant appris tout ce qu’elle savait la rendait presque furieuse et totalement impuissante.
Après une minute de course dans les rues de Konoha, elle s’arrêta pour constater qu’elle se trouvait près d’un petit parc pour enfant.
Deux bambins jouaient dans un petit bac à sable, tandis qu’une jeune fille semblait s’amuser sur une balançoire. Sakura s’affala sur un banc et laissa encore quelques larmes couler. Elle ne voulait pas accepter une perte aussi lourde dans son cœur, la perte d’une personne qui lui a donné toute sa confiance, qui a su la rendre plus forte et l’amener au sommet, concrétisé par le poste de sixième Hokage de Konoha.

-Hé bien, pour quelle raison un Hokage pleure-t-il en ce jour ? fit une voix masculine venant d’un toit de maison.
-Que ?…Kakashi-sensei ? Qu’est ce que vous faites là ?
-Hé bien je me baladais un peu dans le village et je suis tombé sur toi par hasard. Qu’est ce qu’il se passe de si grave au point que tu sortes de ton bureau et pleurer ainsi ?
-Ce…c’est rien du tout…juste un mauvais souvenir…je me suis un peu laissée emportée.
-Je sais très bien que tu pleures toujours pour une personne proche. Tu peux m’en parler tu sais, assura le ninja-copieur en descendant de son perchoir.
-C’est…à propos de Tsunade-sensei…elle…

_________________


Link & gégé, brothers for the life.

Flem-style, un art de vivre...reposant
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Linking
Sérial Pendu
Sérial Pendu
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2777
Age : 31
Humeur : Pendu à un arbre mort au milieu de Sarosa
Passe-temps : Glandouille - Musique - RP - Manger des beignets
Date d'inscription : 13/01/2006

Caractéristiques
Râce: Shinobi
Caractère: Flemmard, drôle, pervers
Lieu de résidence (IG): Dans un coin sombre de Trigorn

MessageSujet: Re: Fanfic Naruto : 7e épisode   Ven 20 Nov 2009 - 21:38

Chapitre 13 : Le début de la fin

 
 
-Elle est sur le point…de…mourir…
Le seul œil visible de Kakashi devint rond comme une bille.
-Mais…comment cela se fait-il ? Il y a une semaine encore elle était en parfaite santé !
-C’est simplement à cause de sa technique de rajeunissement. Son espérance de vie est donc raccourcie et il semblerait que son corps soit arrivé à ses limites, expliqua doucement Sakura.
-…Oui…évidemment, murmura le ninja-copieur.
-C’est trop…je ne peux pas supporter ça !
-Pourtant il va bien falloir t’y faire tôt ou tard. Konoha a toujours besoin de toi. Si tu baisses les bras, c’est le village tout entier et la volonté de Tsunade qui disparaîtrons par ta faute. Tu sais combien tu lui ressembles, mais ne fais pas cette erreur de tout abandonner. Tu es la sixième Hokage de Konoha, tu dois te montrer forte quelles que soient les circonstances.

Kakashi posa sa main sur l’épaule de son ancienne élève et esquissa un sourire via son seul oeil.
-Tsunade doit être aussi fière que moi, de ce que tu es devenue. Montres-toi digne de cette confiance en ressortant de cette épreuve la tête haute.
Sakura regarda son ancien Sensei. Ses larmes avaient cessé de couler.
-Je préfère te voir ainsi, assura Kakashi, maintenant tu devrais retourner à ton bureau. Il doit te rester des choses à faire pour la journée.
-Merci encore…Kakashi-sensei…vous avez toujours les bons mots.
-Je sais par quoi tu es train de passer. J’ai moi aussi subi de dures épreuves, la mort d’Obito, puis Rin et pour finir celle de Yondaime, mon Sensei. Je m’étais juré de les protéger, mais je n’ai pas pu tenir cette promesse impossible. Mais je n’ai jamais renoncé et tout fait pour honorer leur mémoire.
Sakura hocha la tête avant de partir vers les visages de pierres surplombant le temple du Hokage et son bureau.

_____________________________________________________________ 
Au milieu des rues de Konoha, Naruto et Mitsuko marchaient au milieu de la foule et des commerces de Konoha.
-Regardes p’pa ! s’écria la jeune blonde, tu as vu ce collier ?! Il est trop beau !
-Hh ?…Ah ouais, il est splendide ! Mais horriblement cher et je n’ai pas pris grand chose.
-Tu veux bien me l’acheter quand même ?
-Je suis désolé, mais il est trop cher, s’excusa Naruto en montrant une grenouille sommairement remplie de quelques ryos.
-Moi par contre je peux, fit une voix venant de derrière.
-Jiraya-sensei ! s’écria le blond.
-Tu fais du shopping maintenant ? s’étonna le nouvel arrivant.
-Je n’ai rien d’autre à faire, mais rassurez-moi, vous ne comptez tout de même pas payer autant d’argent d’un coup ?
-Hé bien si ! J’en ai les moyens grâce à l’argent que me rapporte la vente de mes œuvres littéraires, fanfaronna le Sannin en s’avançant vers le vendeur.
-Dis papa, monsieur Jiraya va m’acheter le collier ?
-Il semblerait bien, marmonna Naruto.
-Youpiiii !!

L’ermite se tourna vers eux, l’objet décoratif en main.
-Voilà jeune fille.
-Merci beaucoup ! fit Mitsuko en se hâtant de mettre le collier.
-Vous n’étiez pas obligé de faire ça vous savez, grommela Naruto.
-Aller, pas le peine de revenir là-dessus, dis moi plutôt ce qui t’amène à Konoha.
 
 
Chapitre 14 : Dernières nouvelles d’Ame

 
 
-Hé bien c’est à cause des problèmes à Kusa d’après ce que Sasuke m’a dit.
-Hm…évidemment…Moi je reviens tout juste de mon enquête sur les mouvements d’Ame.
-Ah, Sasuke en a parlé un peu aussi et qu’est ce qu’il se passe précisément là-bas.
-Hé bien d’après ce que j’ai pu réunir comme informations, le chef d’Ame dont j’ignore le nom a formé plusieurs groupes de combats ninjas dans divers entraînements très poussés. Évidemment , pour éviter de me faire prendre, j’ai du les espionner à distance lors de ces fameux entraînement et si toute cette armée devait attaquer Konoha, nous aurions alors de sérieux problèmes.
-Ils sont si bien entraînés que ça ? demanda Naruto plutôt étonné d’un tel pessimisme.

-J’ai vu de quoi ils sont capable. La plupart de nos chuunins seront impuissants et les jounins risquent de ne pas être dans une très bonne posture, même moi en mode Sennin j’aurais moult difficultés à m’en débarrasser.
-Vous avez découvert une faille dans leur façon de combattre ?
-Pas vraiment, marmonna Jiraya, à moins d’être un spécialiste en jutsu Raiton ou d’être extrêmement rapide comme toi, Sasuke ou Gai, ils seront difficiles à combattre.
-Et pour le genjutsu ?
-Ah ça, à moins d’être aussi fort que Kakashi, Sasuke ou Kurenaï, aucun genjutsu ne fera le moindre effet. Tous ces shinobis présentent une homogénéité inquiétante et fortement similaire.
Naruto soupira longuement.

-Ame possède donc une puissance militaire supérieure à Konoha ?
-Je ne m’avancerais pas trop, mais elle doit être équivalente sans aucun doute, marmonna l’ermite avant d’avoir une toute autre réaction, bon ! Je te laisse, je vais raconter tout ça à notre Hokage.
Jiraya venait de partir en coup de vent sans laisser le temps à Naruto d’ajouter quelque chose.
-…Je parie qu’il va encore aller espionner de pauvres filles innocentes, enfin bon, ce n’est pas mon problème.
-Oh voilà m’man ! s’écria Mitsuko en courant vers Hinata.
-Ah tiens, te revoilà ma chérie.
Naruto s’empressa de l’embrasser doucement, comme pour rattraper les nombreuses années où il étais omnibulé par Sasuke et personne d’autre. Des années passées sans voir Hinata qui lui vouait un admiration hors du commun, mais freinée par sa timidité.

-Alors ça s’est bien passé ?
-Oui, Sakura nous envoie en mission dès demain.
-Déjà ?! Elle aurait pu attendre un peu quand même, grommela Naruto.
-Toi elle t’envoie en mission à Kusa, aider Shikamaru dans son enquête sur l’organisation inconnue qui attaque sans cesse le village.
-Ouais, je me doutais bien que ferais un tour là bas.
-Quand à moi, je vais accompagner Neji-san pour une mission au Pays de l’Eau.
-Ah nous ne serons pas ensemble alors. Mais alors qu’est ce qu’on va faire de Mitsuko ?
-Heu…je ne sais pas.
-Je veux venir avec vous moi ! s’écria la concernée par le nouveau problème.
-Je sais ! On peut toujours la mettre avec l’équipe de Kiba, proposa Naruto.
-C’est une bonne idée, acquiesça Hinata avant de se tourner vers sa fille, Mitsuko, tu vas rester avec Tomaru et ses amis pendant que nous seront en mission.
-Chouette !!
 
 
Chapitre 15 : Départ pour Kusa

 
 
Le lendemain, un léger brouillard s’étais formé sur Konoha et ses environs. Le soleil mettrait un peu de temps à percer.
Pourtant, aux portes du village, un groupe de shinobis était présent, à savoir : Naruto, Sasuke, Asuma, Shikamaru, Chouji et Tenten.
-Saaalut, tout le monde ! s’écria Naruto qui semblait de très bonne humeur.
-Oh ! Mais c’est Naruto ! fit Chouji avant d’enlacer le blond avec une forte amitié.
-Qu’est ce que tu fiches ici au juste, marmonna Shikamaru avec un sourire au coin des lèvres.
-Nous faisons parti de la mission d’enquête, répondit promptement l’Uchiha.
-Bien, ne perdons pas de temps ici et allons-y, lança Asuma et allumant une nouvelle cigarette.

Tout le groupe s’élança vers la forêt en direction de l’ouest, Naruto se massant un peu le corps après le gros câlin en force de l’Akimichi.
-Ça me fait plaisir que tu sois là, avoua Shikamaru.
-Alors, c’est quoi cette organisation au juste ? demanda le blond.
-Pour l’instant nous n’en savons rien. Tout ce qui est sûr, c’est qu’ils veulent prendre Kusa par la force, répondit Asuma.
-Et ils attaquent toujours en grand nombre, au minimum une cinquantaine. Il s’agit pour la plupart de mercenaires, mais il y a également quelques ninjas qui sont assez gênants et coriaces, marmonna le Nara.
-Vous en faites pas, maintenant que je suis là, ils ne feront plus les malins, clama Naruto avec un sérieux étonnant.
-Ouais bien dit Naruto ! approuva Chouji également très motivé.

-A votre place je ne ferais pas les malins, tempéra Tenten, si ils attaquent encore une fois, je doute qu’ils le feront avec le même type d’hommes. Nous risquons d’avoir à faire à une mini-armée de shinobis.
-Et alors, moi je peux être seul comme une armée entière, répliqua le blond toujours en grande confiance.
-Si vous arrêtiez de discuter inutilement, nous pourrions arriver à Kusa bien plus vite, grommela Sasuke.
-Il a raison, approuva Asuma, accélérons le rythme !
Tout le groupe prit de la vitesse, se déplaçant désormais avec une incroyable rapidité à travers la forêt du Pays du Feu. Il était facile de constater qu’ils savaient parfaitement comment négocier les rebonds sur les branches les plus solides.
Midi approchait tandis que Konoha était bien loin derrière le groupe. Dès le lendemain, ils seraient à Kusa.

___________________________________________________________ 
Quelque part, dans le petit Pays de l’Herbe, une pièce éclairée par quelques bougies. Un siège en pierre, ressemblant plus à un trône. Un homme dont le physique était caché dans l’ombre de son trône. Devant lui, un shinobi, genou à terre.
-Maître, le nouveau groupe est prêt à partir pour Kusa.
-Bien, j’espère pour toi, que vous n’échouerez pas cette fois-ci. La résistance de ce petit village est très gênante, susurra une voix sereine mais pleine d’autorité.

-J’en suis conscient. Mais cette nouvelle attaque sera bien plus puissante que la précédente, je peux vous l’assurer, répondit humblement le ninja.
-Ne sous-estime pas Konoha. Malgré qu’ils aient moins de ninjas, ils ne doivent pas être pris à la légère. J’en ai plus qu’assez de vos échecs successifs.
-Cette fois-ci, même ceux de Konoha ne pourront rien contre nous. Kusa sera bientôt entre vos mains.
Un rire retentit longuement dans la pièce.
-Parfait, je te donne l’autorisation de lancer l’assaut dans deux jours. Ne me déçois pas, Imui.
Sans un bruit, le shinobi disparu, laissant place à un silence encore plus pesant que dans une tombe. Le fameux maître se leva et quitta lentement la pièce, le seul bruit de ses sandales contre le sol à chacun de ses pas.

_________________


Link & gégé, brothers for the life.

Flem-style, un art de vivre...reposant
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Linking
Sérial Pendu
Sérial Pendu
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2777
Age : 31
Humeur : Pendu à un arbre mort au milieu de Sarosa
Passe-temps : Glandouille - Musique - RP - Manger des beignets
Date d'inscription : 13/01/2006

Caractéristiques
Râce: Shinobi
Caractère: Flemmard, drôle, pervers
Lieu de résidence (IG): Dans un coin sombre de Trigorn

MessageSujet: Re: Fanfic Naruto : 7e épisode   Mer 25 Nov 2009 - 21:08

Chapitre 16 : Un nouveau venu

 
 
A Konoha, la vie continuait avec une quiétude toute relative. A l’un des terrains d’entraînements, un groupe d’enfants accompagnés d’Hinata, Kiba et Akamaru, semblaient discuter.
-Salut la génie, ironisa Nikima un léger sourire en coin.
-Salut la jalouse, répondit Mistuko toujours très rayonnante et très proche de Tomaru qui semblait constamment gêner en sa présence.
Un peu plus loin, Shimaro Nara parlais avec un autre enfant :
-C’est pas compliqué ce que je te dis.
-Oui mais toi t’es trop intelligent, je me fiche d’aller à droite, je veux taper l’ennemi et le battre ! répondit bruyamment son interlocuteur.
-Mais enfin, c’est la base de toute stratégie ce que je te raconte là, rétorqua Shimaro, oh et puis tu m’embêtes à pas vouloir comprendre. Tu viendras pas pleurer si je te bats au prochain combat.

Kiba décida de mettre de l’ordre dans son équipe qui a récemment vu Takano Inuzuka, son fils, l’agrandir.
-Takano, j’ai un petit quelque chose pour toi, lança-t-il en dévoilant une boite capable de contenir quelques petits livres.
L’enfant pris la boite un peu perplexe et la secoua machinalement. Un bruit venant de l’intérieur le fit sursauter.
-Mais qu’est ce qu’il y a là dedans papa ?
-Bah ouvres si tu veux le savoir.
-Je suis sûre que c’est une arme shinobi super-puissante ! s’écria Mistuko.
-Hé hé, c’est presque ça, murmura Kiba.
Takano ouvrit doucement le couvercle et il pu apercevoir une boule à poils gris clair.
-C’est…heu…

Les autres jeunes étudiants s’approchèrent pour voir.
-Une boule de poil ? s’étonna Nikima.
-Pas de n’importe quelle sorte, coupa Kiba,…Akamaru.
Le grand chien blanc se leva et aboya un bon coup. D’un seul bond, la boule de poil sauta hors de la boite et couru vers Akamaru. Un cri de surprise s’échappa de Takano et Tomaru.
-Oooh ! Il est trop mignon ! s’écria Mistuko en courant après la boule grise qui semblait avoir aussi quatre pattes.
-C’est mon cadeau ! protesta le jeune Inuzuka en doublant la fille de Naruto.
Les deux enfants s’arrêtèrent devant l’une des pattes d’Akamaru. Kiba et Hinata observaient la scène en souriant.
-C’est quoi au juste ? demanda Nikima.
-C’est le chien de combat pour Takano, ou plutôt, la chienne, répondit le jounin en souriant avant de s’approcher de son fidèle Akamaru, suivi du reste de l’assemblée présente.

Il se pencha et prit la petite chienne dans ses mains avec une grande douceur et la tendit à son fils.
-C’est l’une des petites d’Akamaru. Nous l’avons appelée : Nikomaru ; et elle est à toi fiston.
-A moi ? C’est vrai ?!
-Si je te le dis, assura Kiba.
-Trop cool !
Takano se saisit doucement de l’animal et le blottit contre lui, comme une mère le ferait avec son nouveau-né.
-Nikomaru, c’est ça ?
Kiba hocha la tête, un brin nostalgique. Cette scène lui rappelait fortement sa première rencontre avec Akamaru, une rencontre tout aussi émouvante.
-Tu vas voir Nikomaru, nous allons devenir les meilleurs amis du monde.
D’un seul coup, la petite chienne bondit hors des bras de son nouveau maître, provoquant un éclat de rire général. Le début d’une longue et difficile amitié.
 
 
Chapitre 17 : Arrivée à Kusa

 
 
Dès le lendemain, aux alentours de midi. Tout le groupe de renforts arriva à Kusa.
Il faisait plutôt frais et une couche nuageuse cachait le soleil.
A leur arrivée au village, c’est Anko qui les accueillit :
-Tien, je vois qu’il y a des nouveaux venus, ou plutôt, des revenants.
Elle pointa Naruto du doigt.
-Anko, ça faisait longtemps que je ne vous avait pas vu ! Comment vous allez ?
-Bien merci. Mais ce n’est pas un salon de thé ici. En bref, d’après les derniers renseignements que j’ai eu, il y a des mouvements suspects au nord du village.
-Au fait je ne vois pas Iruka-sensei dans les environs. Pourtant il m’a dit qu’il venait aujourd’hui.
-Iruka ? Il viendra plus tard, expliqua mollement Asuma.

-Bon, si on s’occupait de ce qui se passe vers le nord. Ce serait un bon début dans notre enquête, rappela Tenten.
-Pff, même pas le temps de se reposer, grommela Shikamaru d’un air blasé.
-Si tu veux je te porte, fit Chouji en souriant.
-Nan c’est bon, je peux marcher tout seul.
-En route, lâcha Sasuke en fonçant en premier, désireux de finir cette mission rapidement.
Naruto esquissa un sourire.
-Et après c’est à moi qui suis impatient.
Le reste de l’équipe parti sur le champ en direction du nord, quand Shikamaru demanda un nouvel arrêt.
-Quoi déjà fatigué ? se moqua le blond.
-Mais non idiot. Je viens d’avoir un plan et je n’ai pas envie de le répéter deux fois.
-On se rassemble ! s’écria Asuma.

Tout le groupe forma un cercle autour d’une carte déroulée par Shikamaru. Ce dernier exposa rapidement son plan.
-Bon c’est très simple. Le principal acteur de ses recherches, ce sera toi Naruto. Avec ton Multiclonage en grand nombre, tu peux passer au peigne fin une très grande surface, sans prendre de risques. Je veux que tes clones soient équitablement répartis devant et sur les côtés du groupe central que sera le nôtre. Dès qu’un de tes clones découvre quelque chose, tu me le fais savoir immédiatement.
-Bien compris, assura le blond.
-Ensuite pour la formation de notre groupe, en premier, ce sera toi Naruto. Tu me transmettra directement toutes les infos que tu pourrais collecter et ta réactivité devrait te permettre de parer à toute attaque. Ensuite, ce sera moi en deuxième. J’indiquerai quoi faire aux autres par signes de la main. En troisième, ce sera toi Chouji. Ta puissance est avant tout ton atout majeur. Si Naruto parvient à distraire un ennemi avec ces clones, tu pourras être décisif lors du combat. Quatrième place pour vous Sensei. Vous pourrez épauler Chouji avec votre vitesse supérieure. Ensuite, je mettrai Tenten. Ta spécialité étant l’attaque à distance avec les armes de jet, tu pourras faire tourner le combat à notre avantage en blessant l’ennemi. En fin de groupe : Sasuke. Étant donné que nous n’avons pas de Hyuuga avec nous, ton Sharingan servira de radar arrière, bien que je doute que la menace vienne de derrière.
-Excellent plan Shikamaru, approuva Asuma, toujours admiratif devant une telle intelligence.

-Avec Shika comme aiguilleur, nous serons invincibles ! s’écria Naruto en levant le poing.
Le Nara rangea sa carte, qui n’aura pas servit à grand chose au final.
-Bon, il est temps de mettre le plan en marche. A toi de jouer Naruto, lança le flemmard.
~Super-Multiclonage~
Quelques centaines de clones apparurent d’un seul coup, envahissant la forêt comme si c’était le centre d’une grande ville. Sans recevoir d’ordre, tous les Naruto se dispersèrent dans de multiples directions. Seuls quelques-uns restaient à vue d’œil.
-Très bien, tout le monde en formation et on reprend la route ! ordonna Shikamaru.
D’un seul mouvement, tout le groupe parti vers le nord, escortés et protégés par une nuée de clones blonds.
 
 
Chapitre 18 : Les Hyuuga en famille

 
 
Le jour suivant, une forte brise soufflait sur Konoha, alors que de gros nuages menaçaient de déverser de tonnes d’eau vers le sol. Ce temps menaçant, obligeait à la population à rester cloîtrée chez elle. Le centre du village, habituellement animé, était étrangement calme, seul quelques courageux marchaient sans se soucier de ce qui pouvait tomber du ciel.
Au domaine du clan Hyuuga, la famille était réunie par le petit-déjeuner dans une petite salle aménagée seulement pour les repas familiaux. Dans cette pièce se trouvaient Hiashi, Neji, Hanabi, Hinata, Nikima, Mitsuko ainsi que cinq autres membres du clan Hyuuga.

-Mon oncle, commença Neji en prenant toujours un ton respectueux avec Hiashi, je pars en mission aujourd’hui avec mon équipe.
-Mhmm…
-Hinata fait également partie de la mission, je tenais à vous en informer.
-Alors faites de votre mieux pour honorer notre nom et notre famille, fit Hiashi les yeux fermés, comme si ce qu’il disait n’avait aucune importance.
-Père, j’aimerai confier ma fille à ma sœur le temps de cette mission, annonça Hinata.
-C’est à elle de voir, rétorqua le maître Hyuuga avec un ton neutre.
-Aucun problème grande sœur ! s’écria l’intéressée avec engouement, ça me fera un bon entraînement avant de devenir aussi maman.
Neji failli recracher sa bouchée de nourriture et Hinata regarda sa sœur, visiblement choquée.
-Bin quoi, j’ai une verrue sur le nez ?
-Tu…tu es enceintes ? balbutia l’aînée des deux sœurs.
-Moi ? Tu plaisantes j’es…

Elle se rendit soudain compte du malheureux sous-entendu et elle éclata de rire avant de corriger.
-Ahahaha !! Elle est bonne celle-là !!…Non je ne voulais pas insinuer ça. Pour tout vous dire, je n’ai pas encore trouvé de shinobi qui me plaise, donc pour l’instant les risques que je tombe enceinte sont minimes.
Neji avala finalement sa bouchée tandis qu’Hiashi restait d’un calme pesant.
-Bon, il va être temps pour nous de rejoindre mes élèves à l’entrée. C’est bientôt l’heure, annonça le jounin aux yeux blancs en se levant.
Hinata se leva à son tour et s’inclina devant son père, comme elle l’avait appris durant son enfance :
-Bonne journée père.
-A la prochaine grande sœur ! fit Hanabi avec un sourire un brin moqueur, à ton retour, Mitsuko ne voudras plus jamais repartir avec toi ahaha !

L’intéressée couru vers sa mère, l’air un peu inquiète :
-M’man, tu reviens vite.
-Ne t’inquiètes pas Mitsuko, si tata Hanabi t’embêtes, tu n’auras qu’a voir mon père.
-Mais…il me fais un peu peur.
-Quelle peureuse, commenta Nikima.
-Moi ?! s’écria Mitsuko, tu verras si je suis une peureuse !
-Calmez-vous et évitez d’ennuyer votre grand-père, gronda Neji avec autorité.
Hiashi observa la scène, un brin ému.
Tant d’années ont passés, je les ais vu tous grandir et les voilà à leur tour avec leur propres enfants. Cela me rappelle désormais trop souvent combien je suis vieux, pensa le vénérable maître.
-Bien allons-y Hinata, pressa Neji.
La cousine hocha la tête et tout deux sortirent de la salle et passèrent rapidement par leurs chambres respectives pour prendre le matériel préparé à l’avance.
Ensuite, ils sortirent du domaine du clan et foncèrent vers l’entrée, l’heure du départ approchant à grands pas.

_________________


Link & gégé, brothers for the life.

Flem-style, un art de vivre...reposant
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Linking
Sérial Pendu
Sérial Pendu
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2777
Age : 31
Humeur : Pendu à un arbre mort au milieu de Sarosa
Passe-temps : Glandouille - Musique - RP - Manger des beignets
Date d'inscription : 13/01/2006

Caractéristiques
Râce: Shinobi
Caractère: Flemmard, drôle, pervers
Lieu de résidence (IG): Dans un coin sombre de Trigorn

MessageSujet: Re: Fanfic Naruto : 7e épisode   Jeu 3 Déc 2009 - 12:12

Chapitre 19 : Neji et son équipe, une nouvelle mission

 
 
Aux portes de Konoha, Himura et Mina étaient déjà présent, prêts pour leur nouvelle mission, lorsque Shino et Ino arrivèrent.
-Salut Shino, fit la blonde en souriant, salut les enfants.
-Bonjour Ino-sensei, Shino-sensei, répondit Mina.
-Salut…, fit l’Aburame sans intonation dans la voix.
Himura lui se contenta de lever sa main en guise de salut.
-Bon, il ne manque plus Tatsuke et Neji-sensei, marmonna Mina.
-A ce propos, Hinata, la cousine de votre Sensei va également nous accompagner.
-C’est vrai ?! s’écria la jeune chuunin, quelle chance ! T’a entendu ça Himura-kun ?!
-Hmm…
-Aha, il presque aussi bavard que Shino, commenta Ino toujours souriante avant de sursauter quand le maître des insectes posa sa main sur l’épaule de la Yamanaka.

-Je ne parle que lorsque je le juge nécessaire.
-Oh, voilà Neji-sensei et…Oui ! C’est elle ! s’écria Mina visiblement en admiration devant Hinata.
Les deux Hyuuga rejoignirent le groupe en marchant.
-Bonjour tout le monde, fit Hinata.
Mina se mit devant elle, les yeux remplis d’admiration :
-Vous êtes bien Hinata Hyuuga, la nouvelle ninja-légendaire !
-Heu…oui…c’est moi.
-Je suis très honorée de vous rencontrer, annonça la chuunin en s’inclinant bien bas.
-Je…moi de même, répondit Hinata qui était très gênée.
-Tatsuke n’est pas encore là ? demanda Neji.
-Vous trouvez ça encore étonnant Sensei ? demanda Mina en levant les yeux vers le ciel.
-Je crois vraiment que je vais finir par lui coller quelques heures à l’académie avec la classe la plus remuante.

Le silence s’installa cinq minutes, lorsque qu’un bruit de course se fit entendre.
-Ah le voilà ! lança la chuunin qui fronça les sourcils.
-C’est moi ! Désolé du retard ! s’excusa brièvement son équipier.
-On peut savoir ce que tu fabriquais encore ?!
-Mina, coupa Neji, laisses tomber.
-Il est temps d’y aller, fit Shino avec son calme caractéristique.
-Hé Tatsuke, tu fabriques quoi avec le kunaï de Neji-sensei ? râla la jeune fille qui semblait adorer s’en prendre à lui.
-Hein ?! Quel kunaï ?…Mais ?!!

Il lâcha subitement l’arme métallique qui tomba au sol en un tintement.
-Arrêtez un peu de faire les gamins, gronda Neji qui semblait également irrité du comportement de ses deux élèves. Il ramassa son arme et la ragea dans sa sacoche.
-Mais je ne sais même pas comment il est venu dans ma main ! se plaignit Tatsuke.
-On s’en fiche, marmonna Himura qui venait de se joindre à la discussion, nous avons assez perdu de temps comme ça.
-Il a raison, approuva Ino, mettons-nous en route.
Neji hocha la tête et fit signe aux autres de le suivre. Tout le groupe quitta donc Konoha pour s’enfoncer dans la forêt entourant le village. Mina se plaça à coté de son Sensei, Ino et Hinata les suivant de près.

A l’arrière, Tatsuke semblait perdu dans ses songes lorsque Himura vint lui parler :
-Hey.
-Hein, quoi ?
-J’ai vu ce qui s’est passé.
-Il s’est rien passé. J’ai pas pris le kunaï de Neji-sensei, alors lâches-moi, râla Tatsuke.
-Je n’ai pas dit que tu l’avais fait exprès. Le kunaï est venu tout seul dans ta main.
-C’est ça, fous-toi de ma gueule !
Il bondit plus loin, laissant Himura à l’arrière du groupe, murmurer quelques mots.
-Qu’est ce qu’il t’arrives au juste ?
 
 
Chapitre 20 : Jiraya et Tsunade

 
 
A l’hôpital, Jiraya tentait tant bien que mal de pouvoir voir Tsunade qui était dans un état de plus en plus critique, sans succès.
-Jiraya-sama !
Le Sannin se retourna et vit Sakura arriver.
-Vous venez voir Tsunade-sensei ?
-Oui, je viens d’apprendre qu’elle était malade. Mais dis-moi, ce n’est pas si grave ?
-Venez avec moi dans la chambre. Elle vous le dira.
Ils entrèrent donc, sans faire de bruit, Tsunade étant bien affaiblie.

-Sensei, murmura Rokudaime.
-Hh ?
-Tsunade…, commença Jiraya qui semblait d’un coup soucieux.
-Voilà mon pervers favori, marmonna doucement la Sannin.
-Héhé…Alors, qu’est ce qu’il se passe pour que la plus talentueuse med-ninja soit dans un état pareil ?
-Tu…ne remarques rien ? questionna lentement Tsunade.
Jiraya plissa un peu les yeux et détailla son amie du regard.
-Mais…ta…ta poitrine est toute fripée !!
-Désespérant, commenta Sakura et frappant sèchement sur le crâne du vieux shinobi pervers.

Néanmoins, Tsunade se mit à sourire.
-Il a raison…Sakura, même si il n’a pas pris…le bon exemple.
-Alors c’est donc ça, marmonna Jiraya en pinçant les lèvres, enfin bon, c’est la vie.
L’ermite tourna un instant le dos, puis il regarda une dernière fois Tsunade dans les yeux.
-J’espère ne pas trop te faire attendre, une fois que tu seras là haut.
-J’attendrai le temps qu’il…faudra.
Les deux Sannins esquissèrent ensemble un sourire, comme si la mort de celle qui fut longtemps considérée comme une princesse, n’était qu’une chose futile.

Dans un coin de la chambre, Sakura admirait le calme et la sagesse qui émanait des deux élèves du Sandaime Hokage. Elle se demandait comment ils pouvaient encore sourire et plaisanter dans ce genre de moment.
-J’espère au moins que tu…ne verseras pas de larmes pour moi, taquina Tsunade.
-Ha !! Hahahaha !! J’ai passé l’âge de pleurer comme une fillette ! s’esclaffa l’ermite.
-Au fait…Sakura.
-Oui Sensei ?
-J’aimerais beaucoup…revoir Naruto une dernière fois.

La Hokage détourna un instant le regard avant de répondre.
-Je…je l’ai déjà envoyé en mission…en dehors du village.
Tsunade ferma les yeux une seconde, sans doute pour cacher sa déception.
-D’ailleurs, tu l’as envoyé où ? demanda Jiraya.
-Je l’ai mis sur l’enquête concernant les attaques sur Kusa, répondit promptement Sakura.
-Je vais voir si je peux le ramener, annonça l’ermite en se dirigeant vers la porte.
-Attendez !
-Sakura…Je pense que Naruto voudras certainement revoir Tsunade une dernière fois. En le mettant à l’écart il va encore se sentir exclu et faire tout un cinéma. Je t’assure qu’il reprendra sa mission au plus vite, tchao !

Le Sannin partit en coup de vent, laissant Sakura et Tsunade ensemble.
-Tu devrais…y aller Sakura, murmura la Sannin qui semblait avoir de plus en plus de difficultés à converser normalement.
-Oui, reposez-vous bien, Sensei.
La jeune Hokage s’en alla également, pour reprendre ses occupations en tant que chef du village.
 
 
Chapitre 21 : Recherches au Nord de Kusa

 
 
Les recherches se déroulaient sans encombre, les clones de Naruto ratissant une large zone, mais sans trouver le moindre indice probant. Néanmoins au bout de deux heures, Naruto n’en pouvait plus et fit disparaître tous ses clones.
-Ah bon sang, je suis exténué !
-Tu m’étonnes, maintenir tant de clones sur deux heures, ça bouffe un maximum de chakra, ajouta Shikamaru.
-Nous avons parcouru quelle distance au juste ? demanda Tenten.
-Trente-six kilomètres, répondit rapidement Asuma, je pense qu’il faudrait reprendre les recherches un peu plus tard. Nous devrions camper ici. Chacun fera un tour de garde de deux heures.

-Je passe en premier, fit Shikamaru, ça me permettra de bien dormir le reste de la nuit.
-Je prend le second tour, annonça Tenten.
-Je me porte volontaire pour le troisième, lança Chouji derrière un paquet de chips pas encore entamé.
-Moi en dernier si possible, marmonna Naruto, je suis complètement vidé.
-Je m’occupe donc du quatrième tour, ajouta Asuma, au moins que tu ne veuilles le prendre Sasuke.
-Peut m’importe, répondit mollement l’Uchiha.
Un bruit de chips mâchouillée annonça le début de repas pour Chouji.
-Hey, laisses-en un peu espèce de goinfre, râla Shikamaru.
-Bien, si tout le monde a son tour…Tous au lit !! aboya Naruto qui semblait ne plus être aussi fatigué.

Du moins jusqu'à ce qu’il s’allonge dans l’une des tentes installées au bout de cinq minutes de labeur et qu’il plonge directement dans un profond sommeil.
-Tss, il changera jamais cet idiot, commenta ironiquement Sasuke.
Shikamaru souriait aux côtés de l’Uchiha.
-Au point que j’ai envie de faire de même.
 
Au final, la soirée fut brève et tout le monde se mit à imiter Naruto, sauf Shikamaru qui commençais le premier tour de garde. Au bout de deux heures, le flemmard alla réveiller Tenten.
-Hého, c’est ton tour de garde.
-Hein…Déjà ? J’ai à peine dormi, murmura la fiancée de Neji.
-Bah oui, que veux-tu. Moi, ça fait deux heures que je ne dors alors que l’envie ne manque pas, se plaignit Shikamaru.
-Ok, pas la peine d’en rajouter, j’y vais. Bonne nuit.
-…’nuit.

Manifestement, le Nara était encore plus rapide que Naruto pour trouver le sommeil. Tenten sortit donc de la tente et s’installa près du feu qui était peu actif, juste assez pour éclairer la petite clairière. Malgré ça, une attaque venant de la forêt n’était nullement visible, elle devait donc se fier aux bruits et aux odeurs, si cela pouvait l’aider.
Pourtant, au bout d’une heure d’ennui, rien ne s’était passé et l’envie de dormir devenait toujours plus forte à mesure que les minutes s’écoulaient.
-Mmhh…Il n’y a rien à faire dans ce trou perdu…c’est d’un ennui fou.
Elle s’adossa à un tronc d’arbre, puis se laissa glisser jusqu’au sol.
Mais à quelques mètres de là, plusieurs ombres attendaient le moment propice et celui-ci, n’allait sans doute pas tarder.

_________________


Link & gégé, brothers for the life.

Flem-style, un art de vivre...reposant
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Linking
Sérial Pendu
Sérial Pendu
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2777
Age : 31
Humeur : Pendu à un arbre mort au milieu de Sarosa
Passe-temps : Glandouille - Musique - RP - Manger des beignets
Date d'inscription : 13/01/2006

Caractéristiques
Râce: Shinobi
Caractère: Flemmard, drôle, pervers
Lieu de résidence (IG): Dans un coin sombre de Trigorn

MessageSujet: Re: Fanfic Naruto : 7e épisode   Dim 13 Déc 2009 - 12:55

Chapitre 22 : La Jeunesse de Konoha

 
 
Le jour suivant, Kiba, Hanabi, Akamaru et cinq enfants arrivèrent à l’un des terrains d’entraînement. Mais Takano avait encore une fois laissé Nikomaru s’échapper de ses mains. Il se mit donc à courir après la petite boule de poil en lançant divers ordres à l’animal.
-Reviens ! Nikomaru, au pied ! Ici ! Coucher !
Nikima se tappa le front et se tourna vers son Sensei.
-Vous êtes vraiment sûr que c’était une bonne idée de lui donner son animal ?
-Évidemment. Mais il ne faut pas s’attendre à une cohabitation facile dès les premiers jours.
-De toute façon, bête comme il est, il n’arrivera à rien de cette façon, grommela Shimaro.
-Je suis pas bête Shimaro ! râla Takano qui courait toujours dans le terrain.
-Moi aussi j’aimerais un animal ! s’écria Mitsuko avant de partir aider le petit Inuzuka en riant à moitié.
Hanabi observa sa nièce avec insistance.

-Toi aussi tu restes sans voix devant tant d’insouciance, lâcha Kiba en souriant.
-Cette gamine, elle ne cesse jamais de rire, d’être joyeuse, même quand ses parents sont absents.
-Et pourtant, c’est une sacré combattante pour son âge. Naruto et ta sœur l’ont déjà initié à l’art de Jukken et elle peut déjà utiliser le Multiclonage, certes avec modération, mais sans fausse note. Son talent est immense…peut-être même supérieur à celui de son père.
-Tu me rends curieuse. J’aimerais bien voir ses talents par moi-même, fit Hanabi un air de défi sur le visage.

Kiba fit un signe de la tête pour encourager la Hyuuga à demander un affrontement à la petite Uzumaki.
-Tu me prends pour une chochotte Kiba-san ?
-Si tu veux un bon conseil, restes sur tes gardes.
-Pff ! Je ne suis pas n’importe qui aussi…Mitsukooo !!
La petite blonde s’arrêta dans sa course, alors que Takano s’essoufflait de plus en plus, ce qui ne semblait pas être le cas de la petite Nikomaru qui gardait de bonnes distances.
-Oui Hanabi-san ?
-Ça te dit un petit combat amical ?
-Un…un combat ? Contre toi ?
-Oui, contre moi. A moins que tu ne te sentes pas assez forte.
-Aucun problème ! On commence quand ?!
-Tout de suite si tu veux.
Mitsuko leva les bras en l’air toute joyeuse avant de prendre la pose du Jukken, Byakuugan activé. Hanabi fit de même et pu constater une première chose surprenante.

Son niveau de chakra est déjà élevé alors qu’elle n’a que sept ans, pensa-t-elle, le combat va sans doute durer un moment.
-Tu hésites tantine ? se moqua Mitsuko.
-Ce n’est pas plutôt toi qui aurais peur ?
-Puisque tu le dis…
~Multiclonage~
Quinze clones apparurent subitement et s’acharnèrent sans crier gare sur Hanabi qui recula de cinq mètres sous la surprise.
-Quelle vitesse…
Mais la grande Hyuuga para tous les coups sans grosse difficulté et contre-attaqua avec de simples coups au ventre de chaque clone, les faisant disparaître.
Soudain, Mitsuko se rua sur sa tante avec une petite boule de chakra dans sa main.
-Quoi ?! Serait-ce…

Hanabi recula vivement tout en parant l’assaut avec une certaine difficulté. La petite blonde se retrouva déséquilibrée et tomba dans un nuage blanc.
-Encore un clone ? Mais quand ?
L’aînée se concentra davantage dans son doujutsu et pu apercevoir une série de dix clones fonçant vers elle à pleine vitesse.
~Hakke shô Kaiten~
La demi-sphère de chakra en rotation détruisit l’intégralité des clones. Le combat était redevenu un simple duel.
-Pas mal du tout. Kiba-san avait dis juste, tu es très douée Mitsuko, félicita Hanabi toujours sur ses gardes.
La petite blonde semblait un peu essoufflée et désactiva son Byakuugan, vite imitée par sa tante.

-C’était quoi le jutsu que tu as fait en dernier ? Il était trop cool !
-C’est la défense ultime de la famille : Hakke Shô Kaiten.
-Dis tantine, tu veux bien me l’apprendre ?
-Heu, c’est que…ce jutsu demande beaucoup d’énergie et un très bon contrôle du chakra. Je ne suis pas certaine que tu puisses le réussir à ton âge.
-Pff, papa me dis la même chose pour ses techniques de vent. Je sais que je peux réussir des supers techniques ! S’il te plait, apprends-moi ton Hakke-bidule !
-Je ne sais pas si…
-Alléééé ! Je t’en prie tantine ! Si je n’apprend pas de supers jutsus, je ne deviendrai jamais forte !
-Pourquoi tu ne demanderais pas à ta maman de te l’apprendre hein ? demanda Hanabi qui commençait à sentir sa patience s’envoler.
-Maman est partie en mission et je n’ai pas envie d’attendre qu’elle revienne. Aller tantine ! Je t’embêterai plus après ! Promis !
Hanabi lâcha un soupir. Sa nièce n’allait pas la lâcher, elle se résigna à lui apprendre cette prestigieuse technique défensive.
 
 
Chapitre 23 : Embuscade

 

Le matin même, à la limite du territoire du Pays de l’Herbe, l’équipe chargée d’enquêter se leva de bonne heure, les ombres de la forêt ayant disparues sans laisser de traces. Naruto qui finissait son tour de garde bailla une énième fois depuis son réveil. Les autres membres du groupes tâchaient de rester discret à l’exception de Shikamaru qui semblait aussi éveillé que le blond.
-Franchement vous deux. Vous êtes énervant à bailler sans cesse, râla Tenten.
-Bah j’y peux rien…Bouahhhh !…Si je baille, répondit mollement l’Uzumaki.
-Alors c’est ça la force principale de Konoha ! Des dormeurs ! se moqua une voix venant de la forêt.

Aussitôt, une quinzaine de shinobis inconnus se dévoilèrent tout autour du camp de Konoha.
-Je n’ai rien senti, murmura Sasuke désagréablement surpris.
-Ah enfin des bonnes nouvelles, s’égaya Naruto devenu tout sourire.
-Soit il le fait exprès, soit ce type est un idiot de première classe, ricana le même inconnu.
Asuma s’était furtivement armé de ses lames de poignet. Sasuke lui sortit son katana qui luisait au soleil.
-Voilà donc l’Uchiha dont notre maître nous a tant parlé. Il a l’air teigneux, murmura l’homme.

Un silence apparu d’un seul coup, puis un bruit de souffle saccadé et de gémissements en provenance des assaillants.
-Manipulation des ombres effectué, lança Shikamaru accroupit.
-Bien joué ! s’écria Tenten qui s’armait de deux kunaïs.
~Décuplement Partiel~
Les bras de Chouji gonflèrent dans de grandes proportions et il écrasa sans plus tarder deux ennemis…qui disparurent en un nuage blanc.
-Des clones, marmonna Sasuke avant de se jeter sur l’adversaire le plus proche.
Il l’entailla à une vitesse étonnante, ne lui laissant aucune chance d’esquiver. Le reste de l’équipe était aussi passé à l’action, Tenten combattant via ses kunaïs avec une dextérité qui lui est propre. Asuma frappa avec ses poings, éliminant trois clones ennemis. Naruto lui enchaîna son combo de taijutsu : Naruto Fury sur les derniers adversaires en course.

-Vachement facile ! s’écria le blond.
-Tss, l’ennemi ne faisait que tester nos capacités de combat tout en dévoilant rien des leurs. Les clones n’ont fait qu’encaisser les coups et envoyer de précieuses infos à notre sujet, grommela l’Uchiha.
-Fort heureusement, nous n’avons pas montré grand chose, ajouta Shikamaru.
-Tout ça m’a donné faim, coupa Chouji.
-Ce n’est pas le moment, gronda Asuma.
-Bon qu’est ce que l’on fait maintenant ? demanda Tenten.
-L’ennemi possède quelques informations nous concernant. Ils ont donc un avantage certain sur nous qui ne savons rien. Le plus logique, serait qu’ils nous attaquent par surprise. Je pense qu’ils ont du rester à bonne distance du camp. Il leur frauda un petit peu de temps pour venir ici. Il va donc falloir profiter de ce temps pour les accueillir comme il se doit en utilisant leurs propres méthodes. Je compte sur toi pour cette première phase Naruto.
-Reçu chef !

-Une fois que les clones auront attirés leur attention, nous n’aurons qu’attaquer dans l’ombre. Sachant qu’ils sont au moins une quinzaine, diminuer leurs rangs dès le début ne sera pas du luxe pour résister à la suite de la bataille.
-Ils arrivent…d’ici une minute, annonça Sasuke grâce à son Sharingan.
-Alors c’est parti !
~Multiclonage~
Six clones apparurent et prirent l’apparence de chacun pour constituer les leurres parfaits. La vraie équipe se camoufla rapidement, attendant le moment propice pour lancer la vraie offensive sur l’ennemi.
 
 
Chapitre 24 : Bataille dans la Forêt

 
 
A peine cinquante mètre plus loin, quatorze shinobis sans bandeaux épiaient les clones dans le but de prendre la meilleure opportunité.
-Ils ont l’air distrait, c’est le moment, murmura un homme un brin nerveux.
-Fermes-là Domiko. Ce n’est pas normal qu’ils soient distraits. Après notre attaque de clones ils devraient être sur leurs gardes. C’est un piège grossier, trop même.
-Qu’est ce qu’on fait alors ? demanda une femme à côté de celui qui semblait le leader du groupe.
-Ils nous poussent à la faute en laissant volontairement une ouverture. Il n’y a alors que deux possibilités : soit ils sont très confiants, soit ce ne sont que des clones qui servent d’appât.
-Et si ils avaient fait exprès de nous faire hésiter Omoki, lança un autre shinobi.
-Alors si c’est ça, ils sont très malins. Quoiqu’il en soit, nous allons buter leurs clones, mais restez attentifs aux détails proches.
Les shinobis avancèrent lentement jusqu’au point critique. L’attaque allait débuter.
 
Du côté du groupe de Konoha, Sasuke surveillait les mouvements ennemis via son Sharingan.
-Alors, ils attaquent ou pas ? demanda pour la cinquième fois Naruto.
-Pas encore. Mais ils sont en position.
-Parfait, dès qu’ils se trouvent à dix mètres des clones, tout le monde attaque simultanément, fit Shikamaru très concentré sur son plan.
Tenten commença à dérouler un gros parchemin, sans doute pour invoquer une multitude d’armes.
Un bruit de course assez proche se fit entendre lorsque Sasuke donna le signal via un ‘GO !’.

Aussitôt, l’ennemi se retrouva sous une pluie de shurikens lancés par Tenten, tandis que Sasuke fonçait vers sa première cible, Kusanagi en main. Trois clones furent explosé sous l’attaque adverse, mais les vrais ninja de Konoha avaient brutalement lancé leur contre-attaque. Seul Shikamaru restait caché dans les arbres, se préparant sans doute à un jutsu de son clan en toute discrétion.
Mais les shinobis ennemis ripostèrent par un écran de fumée intense lancé par un ninja portant un masque à gaz.
~Futon ! La Paume de Vent~

Un mur invisible repoussa le nuage en quelques secondes, mais des secondes suffisantes pour permettre à l’adversaire de fuir vite et bien.
-Merde ! Ils ont fichu le camp ! râla le blond.
Shikamaru sortit de sa cachette.
-Sasuke ! Naruto ! Comme vous êtes les plus rapides, suivez-les à distance sans engager le combat. Quand à nous, nous allons suivre le mouvement mais sans nous fatiguer. Je vous rappelle que l’objectif est d’enquêter pour le moment et si ils peuvent nous mener à leur planque, cela sera une belle avancée dans la mission.
-Ok !

Le blond et l’Uchiha bondirent à pleine vitesse, guidés vaguement par le dojutsu du second.
-Manifestement, ils s’étaient préparés à tout, constata le Nara, ils sont loin d’être bête.
-Personne n’est plus intelligent que Shikamaru, lança Chouji.
-Franchement tout ça m’ennuie vraiment, marmonna Tenten qui semblait avoir besoin de se défouler.
-Pas la peine de se précipiter. Nous risquons de faire de grossières erreurs, fit Asuma.
-Aller, suivons Naruto et Sasuke. Inutile de discuter plus longtemps ici, lança Shikamaru.
Aussitôt, les quatre derniers shinobis de Konoha prirent la même direction que les deux précédents, sur un rythme normalement rapide.

_________________


Link & gégé, brothers for the life.

Flem-style, un art de vivre...reposant
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Linking
Sérial Pendu
Sérial Pendu
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2777
Age : 31
Humeur : Pendu à un arbre mort au milieu de Sarosa
Passe-temps : Glandouille - Musique - RP - Manger des beignets
Date d'inscription : 13/01/2006

Caractéristiques
Râce: Shinobi
Caractère: Flemmard, drôle, pervers
Lieu de résidence (IG): Dans un coin sombre de Trigorn

MessageSujet: Re: Fanfic Naruto : 7e épisode   Ven 8 Jan 2010 - 21:33

Chapitre 25 : Un ennemi doué

 
 
Les shinobis inconnus fonçaient à plein régime, espérant pouvoir semer les deux principaux poursuivants.
-Omoki, ils nous rattrapent et vite !
-Ils sont coriaces. Combien estimes-tu leur nombre ?
-Deux ou trois maximum.
-Ils cherchent donc à nous pister. Dispersez-vous et rejoignez la planque ! Domiko, Hogate, nous allons les combattre ici.
-Haï !
La majorité du groupe se sépara en unités de deux ou trois shinobis maximum, tandis que trois autres allaient faire barrage à Konoha.
______________________________________________________________________

-Ils se sont dispersés, annonça Sasuke.
-C’est pas bon ça, marmonna Naruto.
-Ce qui l’est encore moins, c’est que trois d’entre-eux vont sans doute nous intercepter.
-Bon, alors je vais m’arranger pour leur faire perdre les pédales !
-Arrêtes un peu avec ton multiclonage, tu pompes trop sur ton chakra.
-Aucun problème, une quinzaine de clones suffiront.
-Tu es devenu si faible que ça ? ironisa Sasuke.
-Je te met une raclée quand tu veux, répliqua aussitôt le blond en lançant sa technique.
~Multiclonage~
Les quinzes clones prévus apparurent et filèrent distraire les trois ennemis.

-Je vais mettre un peu du mien finalement, lâcha Sasuke.
~Clones de Feu~
Huit clones identiques à l’Uchiha, rejoignirent les Naruto.
-Avec ça, nous devrions avoir assez de temps pour les contourner et poursuivre au moins un des groupes détachés.
-Ouais, surtout qu’en deux contre deux, nous avons l’avantage.
-Aller, c’est partit !!
Les deux compères filèrent aussitôt dans une direction différente des clones, toujours vaguement guidés pour le Sharingan de l’Uchiha.
______________________________________________________________________

-Alors, ils viennent ou pas ? grommela Omoki.
-Heu, je crois que nous allons avoir des problèmes, je compte maintenant une vingtaine de sources de chakra qui s’approchent.
-Le reste des troupes de Konoha auraient déjà fait contact avec leurs éclaireurs ?…Non, ils n’étaient pas aussi nombreux.
-Alors ce sont que des clones, fit Domiko en grimaçant un sourire, quelle bande d’abrutis.
-Préparez-vous à recevoir tout ce beau monde comme il se doit, ordonna Omoki avec un sourire carnassier.
Quelques secondes plus tard, les clones de Naruto et Sasuke arrivèrent, tous en composition de mudras.
-Rapides…mais pas assez.
Omoki fit ses propres signes à une vitesse hallucinante.
~Suiton ! Le Torrent~
Un grondement survint aussitôt, tandis qu’une vague déferlait dans la forêt, emportant les clones qui furent pris au dépourvu.

-Hogate ! Tu perçois encore leurs chakras ?!
-Oui, ils nous ont contournés et semblent suivre le groupe numéro trois…Attendez, je sens d’autres chakra, en provenance de Kusa ! Quatre ou cinq shinobis !
-Ils sont rapides ? Questionna Omoki un brin irrité.
-Pas vraiment, mais d’ici trois minutes ils devraient être ici.
-La priorité c’est d’arrêter les deux premiers qui viennent de foutre le camp et on se magne !
Sans attendre une autre invitation, Hogate et Domiko quittèrent rapidement les lieux avec leur chef, complexant encore plus la situation.
 
 
Chapitre 26 : Bataille et fuite

 
 
La course poursuite avait repris à un rythme d'enfer pour Naruto et Sasuke, toujours guidés par le Sharingan de ce dernier. Mais les deux shinobis n'avaient plus énormément de chakra et la fatigue se faisait sentir.
-Les trois autres qui ont tenté de nous stopper sont juste derrière nous ! s'écria l'Uchiha qui venait tout juste de s'en apercevoir.
-Ouais je sais...Ils ne vont pas nous lâcher d'une semelle.
-Tanpis pour la poursuite, il va falloir vraiment engager le combat et tenir le maximum pour que les autres nous rejoignent assez vite.
Naruto hocha la tête et tout deux stoppèrent leur course, l'un dégainant un kunaï très allongé, l'autre sortant son katana de son fourreau dans un léger bruit métallique.

A peine cinq secondes plus tard, les cinq ninjas se faisaient face au milieu de la végétation.
-Vous avez cru nous avoir avec vos clones, mais ça n'a pas marché. Maintenant, vous allez mourir ! clama Omoki.
-Approchez bande de lavettes ! répliqua Naruto avec un grand sourire.
Hogate et Domiko bondirent aussitôt sur l'Uzumaki tout en lançant des shurikens que le blond esquiva par quelques mouvements de la tête avant de bondir haut dans les airs tout en composant quelques signes.
~Ninpô ! La Bave de Grenouille~
Il cracha un liquide visqueux sur ses ennemis, ce qui eut pour effet de ralentir un peu leurs mouvements, mais ils lançèrent néanmoins une contre-attaque.
~Ninpô ! La Poigne du Serpent~
Pas moins de huit serpents attrapèrent Naruto au vol avant de la plaquer violemment au sol.

Omoki décida d'y aller franco dès le début contre Sasuke, usant d'une technique que ce dernier connaissait.
~Ninpô ! L'Invasion Reptilienne~
Des centaines de serpents sortirent de la bouche du shinobi, pour foncer sur Sasuke qui préparait un jutsu.
~Katon ! Le Feu du Dragon~
D'énormes flammes furent crachées par l'Uchiha, carbonisant les centaines de serpents mais pas Omoki.
-Comment se fait-il qu'ils utilisent ce genre de techniques ? Seul 'lui' pouvait les utiliser.

Alors que Sasuke était dans l'interrogation, Naruto se concentrait dans son combat avec quelques clones lorsque ces derniers parvinrent tout près de Domiko et Hogate, tout en finissant une petite série de mudras.
~Futon ! La Prison Tourbillonante~
Deux mini-tornade apparurent simultanément, bloquant les deux ennemis sur place.
Un autre clone et l'original, crèerent une boule de chakra reconnaissable
au premier coup d'oeil : Rasengan.
Ils foncèrent chacun vers l'une des deux tornades, la traversant pour frapper Domiko et Hogate qui ne s'étaient pas dégagés à temps. Une violente bourrasque secoua la zone forestière.
-Merde ! râla Omoki avant de lancer une autre technique.
~Ninpô ! La Cage de Serpent~
Quelques reptiles, bloquèrent Sasuke, avant que ce dernier ne les découpe avec son katana. Néanmoins ce laps de temps fut suffisant, Omoki récupérant ses deux équipiers avant de s'enfuir lâchement du lieu de combat.

Au sol, Naruto peinait à se relever, Sasuke n'étant pas plus énergique, son Sharingan ne pouvant être maintenu.
-Fais chier ! grommela le blond en grimaçant, Sasuke ! Fais quelque chose pour les arrêter !
-Pas la peine. Nous n'avons plus assez de chakra pour un autre combat.
-Et ton sceau maudit alors ?
-Je préfère ne pas l'utiliser futilement...et puis le deuxième sceau apposé par Tsunade et Jiraya m'empêche de l'activer.
-Bon vivement que les autres arrivent, j'ai une faim de loup.
 
 
Chapitre 27 : Jiraya entre en scène

 
 
A peine quelques minutes plus tard, le gros de la troupe avait rejoint Sasuke et Naruto, ces derniers délivrant les seules infos sur leurs ennemis qu'ils avaient pu avoir via le combat. Shikamaru grimaça, l'enquête n'avançait pas beaucoup à son goùt.
-A ce rythme, nous risquons de tous y passer sans avoir découvert de choses concrètes.
-Ne soit pas défaitiste, répliqua Tenten, tôt ou tard ils se dévoileront et nous n'avons qu'a être là pour les débusquer.
-Facile à dire, mais difficile à réaliser, tempéra Asuma, il reste fort possible que l'ennemi réattaque Kusa pendant que nous sommes encore dans la forêt.
-Quand est-ce qu'on mange ?

Tout le monde se tourna vers Chouji, un air...indescriptible sur le visage.
-J'ai rien dis, assura Chouji en reculant un peu lorsque soudain.
POUFFFFFFfffffffff...
Un gros nuage de fumée blanche aveuglait l'ensemble de l'équipe, tandis qu'un bruit de baton ou objet rigide était perceptible, un son sec qui se répétait de plus en plus vite jusqu'a ce que...
-Et voilà qu'arrive le maître de tous les maîtres, le...
-L'ERMITE PAS NET !!! hurla Naruto.
-...encore raté, grommela le Sannin, perché sur une grenouille en faisant une pose dont lui seul avait le secret.
Asuma se contenta de tousser discrètement afin d'éviter de rire. Sasuke ne jeta même pas un regard à la scène déplorable, ayant lui aussi reconnu le Sannin à son chakra.

Jiraya descendit de sa grenouille et s'approcha de son élève, pas très content.
-Je pensais que tu ne m'appelais plus comme ça avec les années.
-Tss, vous êtes toujours aussi pas net et au cas où vous ne le sauriez pas, nous sommes en mission !
-Ah oui ?
Le Sannin regarda les autres membre de l'équipe, tous assis en rond.
-...c'est plutôt la pause café d'après ce que je vois, marmonna le senior.
-Ouais ouais c'est bon. Qu'est ce que vous voulez encore ? De l'argent pour aller aux sources chaudes ? Je vous répond non tout de suite, lâcha Naruto d'une traite avec un air boudeur.
-Ils vont bien ensemble ces deux idiots, murmura Tenten dépitée.
-Si je suis là c'est pour autre chose et je peut t'assurer que tu feras bien moins le malin.
-Vous arrêtez d'écrire vos bouquins-pas-nets ? répliqua aussitôt le blond.
-COMMENT VEUX-TU QUE JE TE DISE QUE TSUNADE EST SUR LE POINT DE MOURIR SI TU ME COUPES LA PAROLE TOUT LE TEMPS ?!!!
-Quoi ?!!

Cinq voix en une unique, celles de Chouji, Tenten, Asuma, Shikamaru et Naruto, Sasuke étant toujours aussi silencieux, mais son regard trahissait sa propre surprise. Jiraya mit quelques secondes à comprendre son erreur.
-Ah et puis zut...
-Mais comment cela se fait-il que Tsunade-sama va mourir ?! demanda Tenten qui a toujours eu une profonde admiration pour la Sannin.
-Puisque vous le savez tous maintenant, autant vous donner les détails qui vont avec...Tsunade arrive au moment critique où ses cellules ne se regénèrent plus, à cause de sa technique de rajeunissement. Les organes vitaux sont normaux, mais sa peau a commencé à vieillir cent fois plus vite que la normale. A terme, les cellules mortes vont cesser leur rôle de filtre et finiront par devenir un poison contre lequel son corps ne pourra se guérir, elle est donc condamnée. Ce n'est qu'une question de jours avant qu'elle ne s'endorme pour la dernière fois.
-Tsunade oba-chan...

Naruto semblait au bord des larmes, cette nouvelle venait de lui transpercer le coeur à la vitesse de l'éclair.
-Naruto...Tsunade m'a demandé une dernière faveur quand je lui ai rendu visite à l'hôpital. Elle a demandé à te voir une dernière fois.

_________________


Link & gégé, brothers for the life.

Flem-style, un art de vivre...reposant
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Linking
Sérial Pendu
Sérial Pendu
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2777
Age : 31
Humeur : Pendu à un arbre mort au milieu de Sarosa
Passe-temps : Glandouille - Musique - RP - Manger des beignets
Date d'inscription : 13/01/2006

Caractéristiques
Râce: Shinobi
Caractère: Flemmard, drôle, pervers
Lieu de résidence (IG): Dans un coin sombre de Trigorn

MessageSujet: Re: Fanfic Naruto : 7e épisode   Ven 12 Fév 2010 - 23:43

Chapitre 28 : Reprise de la mission / Au bord des vagues

 
 
Naruto regarda le Sannin avec un drôle d'air, entre tristesse et surprise.
-C'est le seul voeux qu'elle a formulé, ajouta Jiraya.
-Et la mission ? demanda doucement le blond avec fébrilité.
-Tes compagnons la continueront sans toi et puis il y a quelques chose que j'aimerais voir avec toi une fois que nous seront à Konoha.
-Il n'y a pas de problème Jiraya-sama, nous continueront notre mission, assura Asuma, mais pour le moment nous avons perdu la trace de l'ennemi.
-J'en ferais un bref rapport à Sakura une fois rentrés au village, ajouta le Sannin.
-D'ailleur, fit Sasuke en se levant, dîtes-lui qu'ils manipulent les serpents et que j'ai un mauvais pressentiment. Vous devez sans doute savoir de quoi je veux parler.
-Mmh...oui, c'est troublant en effet, acquiesça Jiraya, Naruto si tu es prêt, nous pouvons repartir tout de suite pour Konoha.
-Paré sensei !

Un nouveau "Pouf!" survint en même temps qu'un nuage de fumée. Une fois dissipé, Jiraya, Naruto et la grenouille avaient disparus.
-Bien, la nuit va bientôt tomber, nous allons donc monter le camp, lança Shikamaru.
-Et enfin manger, ajouta Chouji avant de se corriger, je voulais dire "pouvoir dormir."
-Estomac sur pattes, râla Tenten discrètement.
Le camp fut vite monté et le repas rapidement démarré par un Chouji visiblement affamé. Heureusement Shikamaru et Asuma avaient prévu le coup, habitués au féroce appétit de l'Akimichi. Sasuke resta dans son coin, sans parler, mais intérieurement il se posait toujours la même question : était-"il" toujours en vie ?

Shikamaru se le demandait aussi et cherchait surtout à savoir comment retrouver la trace des assaillants du village de l'Herbe et mettre fin à leurs agissements.
Les dernières lueurs du crépuscules disparaissaient quand le dernier oeil se ferma dans le camp.
______________________________________________________________________

Dans les vastes plaines bordant la mer, Hinata, Ino, Shino, Neji et son équipe progressaient vers un petit port de pêche afin d'y regrouper des informations sur les troubles rencontrés dans la région côtière. Dans le groupe, le calme ambiant cachait une certaine nervosité parmi les trois jeunes. Mina redoutant une féroce bataille, Tatsuke se demandant ce qu'il lui arrivait, tout comme Himura qui se posait la même question envers son partenaire. Les quatre adultes eux étaient parfaitement concentrés sur la mission, les insectes de Shino formant une barrière de détection efficace et pratiquement invisible.
-Nous arrivons au port, annonça Neji qui le vit à l'oeil nu.
-Ah ! Pas trop tôt, j'en ai marre de courir, râla Mina.
-Tu manques d'endurance alors, fit Ino comme si elle parlait à un patient.

Discrètement, Hinata enclencha son Byakuugan pour sonder la ville par simple précaution.
-Qu'est ce que ça donne ? demanda Shino qui avait néanmoins remarqué la manoeuvre.
-C'est pas bon du tout, des nukenins sont sur place et terrorrisent les rares habitants. Vu leur niveau de chakra, ils sont plutôt puissant.
-Enfin de l'animation ! lança Tatsuke qui oublia ses problèmes en une seconde.
-Pas la peine de t'exciter, coupa Neji, si ces nukenins sont ceux qui font du grabuge, il vaut mieux jouer la prudence dans un premier temps.
-Aller Neji-sensei ! Ça m'ennuie de courir.
-Tu vas la fermer un peu ?! s'écria Mina et lui frappant le crâne.
-L'entente est cordiale, murmura Ino en voyant les deux jeunes chuunins se chamailler jusqu'a ce que Neji les calmes à sa façon.
-Cessez un peu ce chahut ou vous retournez illico à l'académie pour réapprendre à vous entendre !
-...boulets, commenta Himura pour lui-même.

Neji lâcha un soupir. Les relations entre Mina et Tatsuke ne s'arrangeaient pas vraiment avec le temps. Heureusement, lors des rares combats, cela s'arrangeait un peu et l'équipe s'en sortait toujours de belle manière.
-Ce sont des nukenins de Taki, annonça Hinata qui surveillait toujours le port.
-Je vais envoyer quelques insectes sur place, annonça Shino qui joignit le geste à la parole.
Quelques insectes se dirigèrent aussitôt vers les quelques baraques en bois, volant au ras de l'herbe.
 
 
Chapitre 29 : Piégés

 
 
Des cris de terreurs et des bruits de verre brisés transformaient le paisible port en spectacle d'horreur. Une dizaine d'hommes s'amusaient avec les rares habitants, torturant les enfants et les femmes, tuant les hommes et les vieillards, le tout avec un sourire d'un sadisme sans limite et d'un rire tonitruant. Quelques insectes observaient ce champ de bataille, rampant ou volant près des baraques en bois.
-Aller les gars, il en reste encore par là ! Hahahaha !!
-Ouaiiis !!
-Yeeepeeeeee !!
De féroces nukenins s'amusant avec des vies sans importance. Voilà la menace qui pesait sur l'endroit.

Un groupe de villageois s'était rassemblé sous les pontons, mais leur cachette venait d'être découverte et de nouveaux cris de terreurs retentirent, à peine étouffés par le bruit des vagues sur les quelques rochers qui jonchaient le port.
A proximité de ce massacre, les shinobis de Konoha continuaient d'observer le déroulement des évènements, une féroce envie de mettre un terme à cette folie sadique.
-Calmes-toi Tatsuke ! râla Neji pour la énième fois.
-J'en ai marre d'attendre et de voir tous ces pauvres gens se faire tuer sans réagir !!
-Baisses d'un ton espèce d'abrutit, grogna Mina qui comprenait son équipier.
-Ras le bol !!

Le chuunin se leva et fonça vers le port, sa colère étant devenu trop forte pour être contenue par de simples mots.
-Neji ! s'écria Ino.
-Merde ! Tout le monde le suis !! ordonna le Hyuuga en se lançant lui aussi vers les maisons.
Le reste du groupe lui emboîta le pas, n'ayant pas d'autre choix.
Tatsuke arriva près du premier nukenin, son poing déjà armé.
-Laissez-les tranquilles bandes de monstres !!
Il envoya un uppercut sur son adversaire, un craquement indiquant une fracture de la mâchoire inférieur. Le reste du groupe de déserteurs fut vite sur place. Dix hommes entouraient le jeune chuunin de Konoha en ricanant.
-Voyez-vous ça, un gamin de Konoha.
-Il ne doit pas être seul !
-Aucun problème, on lui fait sa fête et ensuite on s'occupe de ses copins. Izoke occupes-toi de ce mioche !
-Avec grand plaisir Koto !
-Approches gros lourdeau, menaça Tatsuke n'ayant nullement peur de son adversaire.

Il couru vers le nukenin et se lança dans un enchaînement de Taijutsu.
~Tatsuke Fury~
Il propulsa son adversaire dans les airs et le fit retomber par de multiples coups de pieds et de poings, pour finir avec ses deux poings enfoncés dans l'abdomen du déserteur.
-Tatsuke !
Mina arriva auprès de son équipier et constata qu'il avait déjà battu un des nukenins.
-Où sont passés les autres ? demanda Ino, sur ses gardes.
-Il y a quelque chose qui ne tourne pas rond, commenta Shino, les yeux en l'air.
-Mon Byakuugan est totalement brouillé !! s'alarma Hinata.
-Ça ressemble à du genjutsu, murmura Mina, KAÏ !!!
Par son seul chakra, elle dissipa la technique d'illusion, faisant apparaître une plage sans habitations. Tout autour d'eux, les déserteurs pointaient un kunaï enduit de poison tout en ricanant doucement.
-Vous êtes tombé dans notre piège, minables de Konoha, susurra l'un d'eux, ses yeux dorés contrastant avec sa tenue parfaitement noire.
 
 
Chapitre 30 : Bataille acharnée

 
 
-Je pense que leur genjutsu faisait déjà effet dans la forêt, murmura Mina, mais je ne leur laisserai pas une autre chance d'en lancer d'autre.
Neji s'autorisa un sourire en activant lui aussi son Dôjutsu.
-Nous n'avons que peu de temps. Himura, à toi d'ouvrir le bal, je vous protégerai toi et Mina.
-Compris Sensei.
Aussitôt le jeune chuunin fit de nombreux mudras, avec une vitesse effarante.
~Suiton ! Tsunami~
Un grondement au loin, attira l'attention de quelques ennemis qui furent aussitôt cloués au sol, Hinata profitant de ce laps de temps pour bloquer leurs mouvements.
-...Quelle vitesse, commenta Ino qui n'avait vu qu'une ombre faire le tour du groupe.
-Et Naruto est encore capable d'aller plus vite, ajouta Shino qui lâchait une nuée d'insectes.

Au même moment une grosse vague se fracassa sur la plage, montant jusqu'a au pieds des combattants.
-ON SE REPLIE !! hurla Neji en sautant vers la forêt, suivi de Mina et Tatsuke qui semblaient avoir saisi ce qui se passait.
Shino, Hinata et Ino passèrent au-dessus des ennemis après une seconde de réaction. Seul Himura restait sur place, au milieu des assaillants.
-Il va se faire tuer si il reste là !! s'alarma la Yamanaka.
La moitié des ennemis réagirent aussitôt, en lançant quelques projectiles vers les shinobis de Konoha avant de les poursuivre.
-On va s'occuper de celui-là qui à l'air pétrifié, lança l'un des nukenins qui n'avait pas bougé.
-Tss...

Une sorte de soupir venant d'Himura qui plongea ses mains dans l'eau.
~Raiton ! Propagation de la Foudre~
Une puissante décharge électrique foudroya les quatre adversaires ayant les pieds dans l'eau. Ils s'effondrèrent dans un bref 'splash'.
-Bonne nuit, murmura le chuunin avant de partir lui aussi vers la forêt.
______________________________________________________________________

Au milieu des arbres, les deux groupes se faisaient à nouveau face.
-Tatsuke, Hinata, il faut les distraire le plus longtemps possible, ordonna Neji.
-Je crois pouvoir vous aider aussi, fit Shino.
~Ninpô ! Le Festin de Chakra~
Un bourdonnement se produisit aussitôt, tandis que des insectes volants venaient de toutes les directions tandis que Tatsuke, Neji et Hinata se lançaient directement au contact physique.
~Futon ! La bulle Protectrice~
L'un des adversaires protégea ses équipiers par un mur d'air imperméable.
-Inutile...murmura Shino, mes insectes vont pomper le chakra jusqu'a ce qu'il n'y en ai pu.
-Izoke ! Fais quelque chose !! hurla l'un des ennemis qui avait bien compris que la situation ne les avantageait pas.
~Ninpô ! Endormissement~
-Là tu peux rêver, grommela Mina.
~Ninpô ! Désorientation~

Genjutsu contre genjutsu, lequel des deux allait frapper le plus efficacement. Celui lancé par Izoke semblait faire effet sur Tatsuke et Shino qui virent leurs yeux se fermer, lorsque le technique de Mina fit ensuite effet. Dans le camp adverse, quatre shinobis tombèrent à la renverse, sans parvenir à se relever convenablement. Seul le manieur de genjutsu avait su résister. Sous cet effet très désagréable, le mur Futon disparu, laissant les insectes de Shino se ruer sur les ennemis au sol.
-Je vais m'occuper du dernier ! s'écria Ino en fonçant vers le dernier combattant debout.
~SuperForce~
Concentrant un maximum de chakra dans son poing, elle frappa...le vide.
-Beaucoup trop lente la blondinette.
D'un simple coup de pied, Izoke repoussa Ino vers Hinata qui encaissa le choc.
-Laissez-le moi ! lança Tatsuke.
-Crâneur, commenta Mina.
-Vous avez eu mes équipier grâce à votre genjutsu, mais sur moi, cela n'aura aucun effet. Ensuite ma deuxième force est le Taijutsu ! Ce n'est pas avec des mouvement aussi lents que vous arriverez à me surprendre !...

_________________


Link & gégé, brothers for the life.

Flem-style, un art de vivre...reposant
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Linking
Sérial Pendu
Sérial Pendu
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2777
Age : 31
Humeur : Pendu à un arbre mort au milieu de Sarosa
Passe-temps : Glandouille - Musique - RP - Manger des beignets
Date d'inscription : 13/01/2006

Caractéristiques
Râce: Shinobi
Caractère: Flemmard, drôle, pervers
Lieu de résidence (IG): Dans un coin sombre de Trigorn

MessageSujet: Re: Fanfic Naruto : 7e épisode   Jeu 25 Mar 2010 - 1:12

Chapitre 31 : Une mission trop simple

 
 
~Chidori~
Un crissement survint, suivit d'un éclair blanc qui frappa Izoke dans le dos. Ce dernier ne vit que trop tard la boule de chakra avant qu'elle ne le transperce totalement.
-Opportuniste, grommela Tatsuke qui avait reconnu Himura.
-Ouaiiiis !! Himura-kun !! s'émerveilla Mina avec de grands coeurs dans les yeux.
Le corps inerte d’Izoke tomba au sol, un trou fumant à travers son abdomen, le tout trempant dans une marre de sang chaud.
-Dépêchons-nous de ficeler les autres, lança Neji.
______________________________________________________________________

En l’espace de dix minutes, l’ensembles de nukenins étaient rassemblés sur la plage, entourés par les shinobis de Konoha.
-Qu’est-ce qu’on fait maintenant Sensei ? demanda Mina.
-Nous allons les interroger pour savoir si ils agissaient seuls ou sous le commandement d’un dangereux criminel.
-Personnellement je pencherais pour la deuxième option, fit Shino, qui se tenait immobile devant l’un des déserteurs.
Koto qui semblait le plus réveillé des prisonniers, ruminait dans sa barbe. Himura s’approcha de lui, décidé à lui délier sa langue de façon compréhensible.
-Dis-moi pour qui vous travaillez.
-Va te faire foutre sale gosse !!

L’homme cracha sur la veste du chuunin, qui ne réagit pas.
-Je n’aime pas me répéter, alors réponds-moi.
-Même avec un genjutsu je ne dirais rien !!
-Moi mon truc c’est le ninjutsu. Mais ne t’y fie pas, si je veux, je peut t’affliger bien plus de souffrances qu’avec un genjutsu.
Il activa aussitôt son chidori, qui se mit à crépiter dans l’air.
-J’éviterai tout point vital dans l’intérêt de l’équipe, mais tu souffriras.
Mina était comme paralysée par la scène. Himura avait toujours été quelqu'un de distant et un peu froid, mais jamais elle n'avait vu son équipier être aussi menaçant. Elle repensa d'un coup au chidori que le chuunin avait infligé à Izoke. Himura n'avait aucunement hésité à le frapper mortellement.

-Moi aussi il me fait froid dans le dos, commenta Tatsuke qui pris doucement l'épaule de son équipière.
-Jamais il n'a été...comme ça avec nous, murmura la chuunin.
-Un jour vous serez aussi amenés à faire des interrogatoires de ce genre, ajouta Shino, la vie de ninja est loin d'être faite de joyeuses choses. Himura l'a déjà compris.
Mina hocha la tête et se dégagea doucement de Tatsuke.
Pendant cette discussion, Koto n'avait pas voulu parler et Himura perdait patience.
-Ton entêtement ne te mènera qu'a la souffrance, martela le chuunin, toujours armé de son chidori.
-J'en ai rien a foutre !! Tu peux même me tuer si tu veux !!

Un mouvement rapide, suivit d'un hurlement de douleur :
-GUUWWHHAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA !!!
Himura venait de frapper l'une des jambes du prisonnier.
-Ça ne m'enchante pas de faire ça, marmonna-t-il pour lui-même.
-Ahhh ! Hhhaa !...Alors tue-moi, comme ça tu en auras fini !! lança Koto dans sa douleur.
-Tu parleras, fais-moi confiance.
 
 
Chapitre 32 : Surprise totale

 
 
Le chuunin frappa la seconde jambe, arrachant un autre hurlement qui déchira les oreilles de Mina qui supportait de moins en moins ce spectacle. Hinata et les autres regardaient vaguement la scène de torture qu'infligeait le jeune Himura à Koto.
-VA CREVER EN ENFER SALE GOSSE !!! vociféra le prisonnier en rejetant sa douleur par les injures.
-Tss...

Himura coupa aussitôt les deux bras de sa victime qui brailla deux fois plus fort et deux fois plus longtemps. Mina se bouchait les oreilles et était retournée, ne supportant plus cette vision d'horreur. Hinata semblait aussi regarder sur le côté, tout comme Ino. Seuls Neji, Shino et Tatsuke continuaient de regarder la torture qui se déroulait.
-Neji-sensei, pourquoi Mina n'utiliserai pas sa technique mentale ? Cela m'éviterai de continuer à faire ça...Je ne me reconnais même pas.
Une dernière phrase murmurée pour lui-même, comme si il s'était découvert une nouvelle facette de sa personnalité.

D'un coup, l'océan lança une vague sur le groupe de la plage, personne n'eut le temps de réagir et tous furent dispersé par la masse d'eau.
-Voilà un gamin tout à fait intéressant, fit un homme debout juste derrière Himura, un manteau noir à capuche, recouvrant tout son corps.
L'équipe de Konoha se releva rapidement, Neji activant son Byakuugan pour se faire une première idée de ce nouvel arrivant.
-Incroyable...son chakra...il est gigantesque, tellement puissant qu'il en est constamment recouvert d'une couche protectrice, murmura l'Hyuuga qui se sentait d'un seul coup bien petit face à une telle montagne d'énergie.
-Alors même un Hyuuga est si facilement impressionnable, surtout toi, fit l'inconnu.

Himura lui était totalement immobile. Il sentait cette force hors du commun, il avait vite compris qu'il n'avait aucune chance seul. Shino lança discrètement ses insectes à l'attaque de l'inconnu.
-Un membre du clan Aburame, ajouta l'homme, vos insectes seront gavés avant d'avoir pu absorber un dixième de mon chakra.
-...Comment peut-il ? murmura Shino qui était pris au dépourvu,...il connaît déjà les limites de mes insectes alors que je suis à peine entré en action.

Tatsuke se lança à l'attaque d'un seul coup, virevoltant sans cesse vers l'ennemi qui ne bougeait pas.
~La Tornade de Konoha~
Lançant son pied en rotation, le chuunin frappa son adversaire et recula d'un bond, l'air surpris.
-Qu'est ce qui s'est passé ? Je l'ai pourtant touché, grommela-t-il.
-C'est inutile Tatsuke ! Il est recouvert d'une couche de chakra ! Tu ne pourras l'atteindre comme ça ! s'écria Neji.
Ino tenta une manoeuvre pour gagner un peu de temps.
~Ninpô ! Transposition~
-Non ! Ino !! cria Hinata mais trop tard.

L'esprit de la Yamanaka avait déjà quitté le corps. Mais lorsqu'elle arriva au niveau de l'inconnu, elle fut repoussée par un mur de chakra. Fort heureusement, son esprit revint jusqu'a son corps.
-Je dois tenter ma chance, marmonna Neji qui était très tendu.
Il se lança lui aussi à l'attaque, mais l'inconnu se saisit d'Himura et sauta dans les airs, haut, très haut même.
-HIMURA-KUN !!! brailla Mina.

Neji stoppa sa course, voyant leur assaillant partir vite et loin, loin vers l'océan, vers l'horizon.
-Quelle vitesse...,murmura Shino qui était dubitatif.
-Il faut partir à sa poursuite Sensei !! hurla Tatsuke qui fonçait déjà vers les vagues.
-Arrêtes-toi ! coupa l'Hyuuga, il est déjà hors de portée pour moi.
-Merde...c'est pas possible !! râla le chuunin en frappant le sable.
Son équipière elle était au bord des larmes.
-Himura-kun...
 
 
Chapitre 33 : Rapide organisation

 
 
-Que fait-on maintenant Neji ? demanda Hinata.
-Mina, Tatsuke, rentrez à Konoha, ordonna Neji à ces deux élèves, informez Sakura de ce qui se passe et demandez des renforts sur notre dernière position. Pendant ce temps, nous quatre nous partons pour les îles de Kiri, car c'est la direction prise par notre dernier agresseur.
-Nan je veux venir avec vous pour sauver Himura !! protesta Tatsuke.
-Moi aussi !! ajouta Mina.

-C'est inutile, le type qui a enlevé Himura est largement capable de faire face à nous quatre, c'est pour cela que je vous demande d'aller chercher des renforts à Konoha ! martela Neji, vous n'aurez pas une grande utilité au combat, surtout contre ce type.
-Faites ce qu'il dit, fit Shino, nous éviterons le combat tant que les renforts ne seront pas là.
Les deux chuunins semblèrent comprendre ou se résigner à repartir pour Konoha.

-D'accord...allons-y Tatsuke, chuchota Mina, bonne chance Sensei.
L'équipier de la jeune kunoichi s'éloigna sans un mot.
Mina lui emboîta le pas et tous deux disparurent dans la forêt.
Les quatre adultes restèrent une minute, sans rien dire jusqu'a ce que Neji déploie une carte au sol, muni d'un crayon.
-Bien, nous sommes actuellement à cet endroit, à une quinzaine de kilomètre de ce port. Nous prendrons un bateau là-bas, cela nous permettra de récupérer un peu de chakra.
-Et pour notre agresseur, tu as une idée de l'endroit il est parti ? demanda Ino.

-Difficile à dire, l'archipel de Kiri est composé de l'île centrale, mais il peut dans n'importe laquelle de dizaines petits îlots qui sont autour. Cela ne va pas faciliter nos recherches, sans compter que nous n'avons pas d'autorisation d'entrer sur le territoire du Pays de l'Eau.
-On a qu'a attendre que tes élèves reviennent avec les renforts, lâcha Hinata.
-Ça ne servira à rien, soupira Neji, je n'aurais pas du les envoyer à Konoha si vite sans leur indiquer ce que l'on allait faire.
-Il ne nous reste plus qu'a tenter de nous infiltrer, fit Ino.
-Sauf que les ninjas de Kiri sont spécialisés dans ce genre de manoeuvre, ce sera loin d'être une partie facile, indiqua Shino toujours avec calme et sérénité.
-Bien, je vois que nous n'avons plus le choix. Mettons-nous en route pour le port. Essayons d'abord de traverser la mer par bateau, cela devrait diminuer le risque de suspicion.
Hinata hocha la tête, n'ayant rien à ajouter au plan de Neji. Ce dernier rangea sa carte et les quatre compagnons longèrent alors la plage vers le sud, le port étant bientôt visible à l'oeil nu.
______________________________________________________________________

A Konoha, devant le temps du Hokage, un nuage de fumée survint sans prévenir, laissant apparaître Jiraya et Naruto.
-C'est toujours aussi pratique de laisser un sceau d'invocation inversée à Konoha, fit Naruto avec un léger sourire.
-Je ne m'en sers qu'en cas d'urgence. C'est assez gourmand en chakra. Bon, ne perdons pas de temps, Tsunade doit t'attendre impatiemment.
Le Sannin et son élève allèrent vers l'hôpital du village, là où la légendaire Sannin et Godaime Hokage, vivait ses dernières heures dans un confortable lit.

_________________


Link & gégé, brothers for the life.

Flem-style, un art de vivre...reposant
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fanfic Naruto : 7e épisode   

Revenir en haut Aller en bas
 
Fanfic Naruto : 7e épisode
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» VEND CARTES NARUTO (ou échange contre du yugi)
» les limitations officielle cartes naruto us 2010
» [Recherche] Cartes Naruto
» 4eme carte Naruto série 6 : NI-264 Temari et Shikamaru
» Nike Naruto

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Partie RP :: Contes hors SO-
Sauter vers: